Le Nouvel An a sorti le marché obligataire de sa torpeur. La hausse graduelle des rendements nominaux amorcée à l'été s'est accélérée en février. Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a brièvement franchi le seuil des 1,6 %. Dans le reste du monde, les rendements obligataires ont également augmenté sensiblement, y compris en Australie et au Royaume-Uni. Les évolutions aussi rapides sont rares, c'est pourquoi nous avons consacré une réunion du groupe ISG à la réflexion sur les raisons de cette pentification si brusque des courbes des taux partout dans le monde. Ses participants se sont notamment demandés quand une hausse salutaire des rendements devient pernicieuse et quelles en sont les répercussions sur une allocation d’actifs obligataires.

L'Investment Strategy Group (ISG) regroupe des professionnels de la gestion de notre plateforme obligataire internationale ainsi que des experts externes, offrant un forum de recherche et de débat sur les domaines clés de l’allocation d'actifs obligataires et les perspectives macroéconomiques, y compris en matière de taux et de devises. Il a vocation à diffuser nos meilleures idées au niveau mondial et aider les gérants de portefeuille à prendre des décisions judicieuses en matière de positionnement des portefeuilles et de répartition des risques. ISG Insight a pour ambition de proposer des débats sur l'actualité récente au sein du groupe.