Résumé :

  • L'économie américaine a nettement rebondi par rapport aux plus-bas observés en mars et avril, mais la dynamique s'est essoufflée tant au niveau de l'économie que des marchés financiers. La croissance économique devrait, selon nous, rester modeste, bien équilibrée entre une demande latente et des mesures de confinement partielles attendues dans les prochains trimestres. Elle devrait en tout état de cause être positive.
  • Nous pensons que les marchés du crédit ont réagi de manière rationnelle au retour de la liquidité et à la promesse de soutien des banques centrales, mais il est difficile d'imaginer un rebond soutenu à partir des niveaux actuels sans une pérennité de la croissance économique.
  • Les rendements disponibles sur les marchés du crédit sont, à nos yeux, globalement attractifs, même si un nouveau resserrement des spreads sera probablement limité.