Luke Newman, gérant de portefeuille de la stratégie UK Absolute Return, nous livre ses réflexions sur les marchés britanniques à mesure que l’année 2020 avance, et souligne les principales problématiques, tant macroéconomiques que politiques, susceptibles d’avoir un impact sur le cours des actions dans les mois à venir.

  Principaux points à retenir :

  • Une plus grande visibilité sur la direction que prend le Brexit a provoqué un grand changement : pour la première fois depuis plusieurs années, le marché britannique des actions est redevenu « investissable ».
  • La fin de l’année 2019 a été le théâtre d’une rotation très soudaine et très brutale vers des segments de marché dont les valorisations étaient plus faibles, et de nature plus cyclique. La disparité des valorisations entre croissance et « value » reste une caractéristique de tous les marchés financiers, et elle devra être gérée avec beaucoup de prudence.
  • Bien que les élections britanniques aient apporté une certaine clarté sur la direction prise à court terme par le Brexit, le risque politique reste élevé. En effet, les négociations entre le Royaume-Uni et l’UE sont toujours en cours et les élections américaines à venir sont susceptibles d’être très controversées. La priorité reste de veiller à la mise en place d’un positionnement approprié pour limiter la volatilité.