Nick Maroutsos

Responsable de la gestion obligations internationales | Gérant de portefeuille

Nick Maroutsos est responsable de la gestion des obligations internationales chez Janus Henderson Investors. Il est également gérant de portefeuille et co-responsable des stratégies Absolute Return Income, Absolute Return Income Plus, Global Multi-Sector Fixed Income et Global ex-UK Government Bond. En outre, Nick est l’un des fondateurs et directeur général de Kapstream Capital. Avant de lancer Kapstream en 2006, il a travaillé chez PIMCO de 1999 à 2005. De 2002 à 2005, Nick était vice-président de PIMCO en Australie, où il travaillait avec les principaux clients et gérait le développement et le lancement des nouvelles stratégies pour le marché australien. De 2001 à 2003, il a occupé le poste d’analyste de portefeuille senior au sein de l’équipe de trading international, gérant les portefeuilles obligataires internationaux et les stratégies internationales de la société. À ce titre, il analysait les marchés obligataires et s’occupait de la mise en œuvre stratégique de l’ensemble des portefeuilles internationaux ainsi que de la construction des portefeuilles. Nick a rejoint le bureau de PIMCO à Newport Beach, en Californie, en 1999. Expert très sollicité sur le marché des obligations internationales, il est également l’un des principaux intervenants lors des conférences et des forums de l’industrie. Nick et ses collègues ont reçu de nombreuses reconnaissances et récompenses de la part des professionnels du secteur.

Nick est titulaire d’une licence en Économie de l’Université de Californie de San Diego et d’un MBA de la Anderson School of Management de l’Université de Californie de Los Angeles. Il possède 21 années d’expérience dans le secteur financier.

Articles écrits

L’incertitude concernant le coronavirus risque de forcer la main de la Fed

L’incertitude concernant le coronavirus risque de forcer la main de la Fed

Nick Maroutsos, co-responsable de la gestion des obligations internationales, explique pourquoi les marchés ont réagi comme ils l’ont fait face à la propagation du coronavirus et pourquoi la Réserve fédérale américaine (Fed) devra finalement baisser ses taux pour tenir compte de l’impact économique de l’épidémie.

Un défi à relever : l’investissement obligataire en 2020

Un défi à relever : l’investissement obligataire en 2020

Compte tenu des taux négatifs et de la faiblesse des rendements obligataires qui caractérisent les marchés européens, Nick Maroutsos, co-responsable des obligations mondiales, explique comment l’équipe de gestion s’efforce d’atteindre les objectifs d’un portefeuille obligataire à performance absolue.

Fed Watch : une politique toujours accommodante

Fed Watch : une politique toujours accommodante

Co-responsable de la gestion Obligations internationales, Nick Maroutsos explique pourquoi il pense que la décision de la Fed de laisser ses taux inchangés lors de sa réunion de janvier est de nature à entretenir un environnement porteur pour les marchés actions et obligataires en 2020 et pourquoi, si jamais les marchés devaient trébucher, la Fed se précipiterait pour les retenir dans leur chute.

La politique de la Fed hantera les marchés en 2020

La politique de la Fed hantera les marchés en 2020

Nick Maroutsos, co-responsable des Obligations mondiales, présente les opportunités et les risques qu’il entrevoit pour les investisseurs obligataires en 2020, dans un contexte où la politique à court terme de la Réserve fédérale américaine reste encore bien incertaine.

La décision de la Fed ne vise pas le bon objectif

La décision de la Fed ne vise pas le bon objectif

Nick Maroutsos, co-responsable de la gestion des obligations mondiales, a beau être d’accord avec la Réserve fédérale américaine (Fed) pour maintenir les taux directeurs à un niveau stable, il craint que le risque sur les marchés des prêts à court terme ne demeure élevé jusqu’à ce que cette dernière se penche sur les problèmes liés à l’infrastructure du marché durant la période d’après crise.

Vos liquidités ont un rôle à jouer

Vos liquidités ont un rôle à jouer

En réponse aux rendements particulièrement bas voire négatifs des investissements à échéance courte en Europe, les gérants de la stratégie Janus Henderson Absolute Return Income expliquent comment, dans le cadre d’une stratégie obligataire active et à faible volatilité, s’exposer à des titres plus ou moins risqués peut constituer une solution pour les investisseurs qui souhaitent exploiter au maximum leurs actifs défensifs à moyen terme.

Table ronde : générer de la performance dans un environnement de taux faibles

Table ronde : générer de la performance dans un environnement de taux faibles

À l’occasion de cette table ronde, Nick Maroutsos, Dan Siluk et Jason England, gérants de portefeuille de la stratégie Absolute Return Income, échangent en toute transparence sur les facteurs qui affectent les marchés et la façon dont ils influencent leurs décisions d’investissement.

Table ronde financière : Points de vue sur les perspectives économiques mondiales

Table ronde financière : Points de vue sur les perspectives économiques mondiales

Nos principaux gérants de portefeuille d’obligations mondiales répondent aux questions les plus courantes des investisseurs sur les perspectives économiques mondiales.

Questions d’actualité dans une économie plus politique

Questions d’actualité dans une économie plus politique

Au cours de cette brève séance de questions et réponses, Nick Maroutsos, co-responsable de la gestion obligataire internationale, passe en revue le tableau macroéconomique et la façon dont celui-ci détermine les décisions d’investissement dans le cadre des stratégies Absolute Return Income.

Dette asiatique : lorsque les performances peuvent réellement refléter le risque

Dette asiatique : lorsque les performances peuvent réellement refléter le risque

Nick Maroutsos, co-responsable de la gestion obligataire internationale, présente quelques-unes des raisons pour lesquelles la dette asiatique hors Japon est potentiellement intéressante pour les investisseurs obligataires tournés vers l’international.

Utiliser le crédit à bon escient

Utiliser le crédit à bon escient

​Nick Maroutsos et Daniel Siluk, Gérants de la stratégie Absolute Return Income, discutent du sentiment négatif constaté récemment sur les marchés mondiaux du crédit et nous rappellent que tous les crédits ne se valent pas, car il est parfois rentable d’analyser plus en profondeur les raisons d’une notation en particulier.

La volatilité baisse, et alors ?

La volatilité baisse, et alors ?

L’équipe Obligations internationales de Janus Henderson revient sur la baisse de la volatilité et décrit les opportunités que présente l’asymétrie des prix sur les marchés.