Dans cette vidéo, Marc Pinto, gérant de portefeuille au sein de l’équipe Janus Henderson Balanced, réaffirme la flexibilité et la dominante défensive de la stratégie, en donnant un large aperçu des récents ajustements en faveur de positions de meilleure qualité, ainsi que sa capacité à permettre de réévaluer le positionnement en cas de changement des conditions de marché.

  Principaux points à retenir :

  • La stratégie a adopté un positionnement plus défensif au cours des dernières semaines afin de tenir compte de l’incertitude économique.
  • Le portefeuille actions privilégie les entreprises générant de solides flux de trésorerie et qui ne sont pas trop dépendantes des marchés de capitaux. La poche obligataire a été réorientée au profit d’obligations de meilleure qualité.
  • C’est clairement une grande incertitude qui prédomine à l’heure actuelle, mais c’est également un excellent moment pour que la gestion active puisse prouver toute son utilité aux investisseurs.

 

 

 

Transcription

Compte tenu de cet environnement et de la très grande incertitude qui prédomine, nous avons la chance de pouvoir ajuster la pondération des actions et des obligations. Au cours des dernières semaines, nous avons adopté un positionnement plus défensif au sein de la stratégie afin de tenir compte de l’incertitude économique. Nous sommes restés parfaitement fidèles aux processus et philosophie d’investissement de notre stratégie, lesquels consistent notamment à utiliser l’allocation d’actifs afin de positionner la stratégie le mieux possible au regard des conditions de marché actuelles, ainsi qu’à privilégier au sein de la poche actions les entreprises de grande qualité qui génèrent de la trésorerie, dotées de bilans solides et qui [selon nous] pourront résister au ralentissement économique que nous savons inévitable.

Et dans la poche obligataire, à améliorer également les positions d’un point de vue qualitatif et à gérer la duration de façon à nous positionner au mieux.

En ces temps d’incertitude, notre priorité accordée aux entreprises de grande qualité et disposant de bilans solides est plus importante que jamais. Les entreprises qui ne dépendent pas des marchés de capitaux pour leurs liquidités et leurs financements devraient bien résister et, sans doute, sortir encore plus fortes de ce ralentissement économique grâce à leur position concurrentielle. Ce sont là les entreprises que nous analysons au quotidien. Bien entendu, nous allons continuer de suivre les marchés en quête d’opportunités et, lorsque nous observerons des signes de reprise, nous procéderons évidemment à des ajustements au sein du portefeuille, comme nous l’avons fait, afin de nous positionner en vue de l’inévitable rebond.

Du point de vue des perspectives, il existe clairement une très grande incertitude et nous portons toute notre attention sur l’actualité que nous suivons de près. Il s’agit notamment de la progression ou de l’absence de progression du coronavirus, des réponses des gouvernements du monde entier, y compris des États-Unis, et des mesures d’ordre monétaire et budgétaire visant à atténuer l’impact sur l’économie que nous savons inéluctable.

Pour autant, nous pensons que le moment se prête parfaitement à une gestion active. Nous procédons à des ajustements en temps réel de la stratégie, en fonction des nouvelles actuelles, et réévaluons nos positions tous les jours, parfois même toutes les heures. L’équipe est très expérimentée ; nous avons tous connu des périodes éprouvantes comme celle-ci auparavant et nous sommes convaincus que nous saurons surmonter ces moments difficiles.

Comme vous pouvez le voir, je travaille à domicile, comme le font la plupart des entreprises du monde entier. Heureusement, grâce à la technologie, l’équipe a pu se réunir virtuellement plusieurs fois par jour. Heureusement, nous avons évité tout problème technique. Nous avons pu nous réunir par visioconférence et, de mon point de vue, nous avons les mêmes avantages à nous voir et à converser ainsi que si nous étions dans la même pièce. Nous sommes donc très reconnaissants des progrès technologiques qui nous permettent de faire cela.