Éliminer la pollution plastique : 2ème partie

Hamish Chamberlayne, directeur de la gestion ISR, livre un nouvel article sur l’impact des nouvelles lois visant à réduire l’usage irresponsable du plastique et sur les opportunités qui s'offrent aux entreprises qui sauront s’adapter les premières aux nouvelles exigences des consommateurs en matière de réduction des déchets.

La tendance est claire !

Compte tenu de la désaffection des consommateurs envers les produits ayant une « empreinte plastique » importante, les risques liés à l’utilisation irresponsable du plastique vont commencer à pénaliser les entreprises intervenant dans les secteurs qui ne sont pas encore réglementés. Il est donc nécessaire d’encourager une utilisation responsable des plastiques dans tous les secteurs d’activité et toutes les chaînes d'approvisionnement.

La pertinence des enjeux liés au plastique en matière d’investissement varie sensiblement d'une entreprise et d'un secteur à l’autre. Autrement dit, il n’existe pas encore de solution unique permettant d’identifier clairement les impacts positifs, les risques/opportunités d'investissement ou les sources de durabilité.

Avancées : le régulateur et les consommateurs réagissent face au risque

Le plastique a été l’une des principales problématiques environnementales en 2018 et cela a été reflété au niveau legislatif. Les pays de l'Union européenne (UE) ont créé un précédent en interdisant les microbilles de plastique et les cotons-tiges1. En janvier 2018, la Chine a cessé d'accepter les importations de déchets plastiques.

https://www.janushenderson.com/hub/wp-content/uploads/sites/4/2019/06/13132_2019_03_14_04_21_41_180.jpgSource : Getty Images

En octobre 2018, le Parlement européen a quant à lui décidé d’interdire 10 types de plastiques à usage unique, soit près de 70 % des détritus marins retrouvés sur les plages européennes2. La nouvelle législation sacralise le principe du « pollueur-payeur » via des objectifs de réduction, des taxes et des droits de douane supplémentaires. Par conséquent, les producteurs de plastique pourraient être contraints de prendre en charge 80 à 100 % des fonds nécessaires au nettoyage et à la prévention des déchets induits par leurs produits3.

Au Royaume-Uni, une taxe sur la production et l'importation d'emballages plastiques à partir d'avril 2022 a été proposée dans le cadre du budget d'automne de 2018. Sous réserve de nouvelles consultations, cette taxe s'appliquera aux emballages plastique ne contenant pas un minimum de 30 % de plastique recyclé, afin de faire évoluer les incitations financières et d’encourager les fabricants à produire des emballages plus durables.

Cette multiplication des textes de loi ne se limite pas à la Chine et à l’UE puisque plus de 15 pays africains ont eux aussi interdit purement et simplement l’utilisation des sacs plastiques4.

La mise en place d'un prix de 5 pence pour les sacs en plastique au Royaume-Uni témoigne concrètement de l'impact de la législation. Dans la foulée, leur utilisation a diminué de 85 %5.

Notre réponse à la pollution plastique

Nous sommes très peu exposés au plastique et nous nous attachons à réduire et à gérer l’exposition du portefeuille à cette pollution.

  1. Nous restons à l’écart des secteurs qui produisent les matériaux entrant dans la composition du plastique : Nous n’investissons pas dans l’extraction de combustibles fossiles et de produits pétrochimiques.
  2. Nous restons à l’écart de certains secteurs susceptibles de contribuer à la  pollution plastique : il s’agit notamment de l’alcool, du tabac, de l’agriculture intensive, des secteurs polémiques, de la viande et du lait.
  3. Nous vérifions les conséquences potentiellement négatives des produits d’une entreprise sur l’environnement : Dans le cadre de notre analyse environnementale, sociale et de gouvernance (ESG), nous examinons le cycle de vie des produits d'une entreprise et déterminons s'ils utilisent un modèle d'économie circulaire. Cette évaluation comprend les emballages. Au cours des derniers mois, nous avons également vérifié si les entreprises s’étaient préparées à la directive de l'UE relative à la réduction de l'impact de certains produits en plastique sur l'environnement.
  4. Nous dialoguons avec les entreprises sur les stratégies d’atténuation : les discussions sur le sujet sont en cours.

Nous investissons dans des entreprises cherchant à adopter un modèle économique plus circulaire.

La promotion du plastique recyclé

75 % des produits vendus par le premier fabricant mondial de chaussures et de vêtements de sport (qui est aussi l'un des plus grands utilisateurs de plastique recyclé au monde) contiennent des matériaux recyclés. Ses nouvelles tenues de football, dont celles de la France, de l'Angleterre, du Brésil et du Portugal pendant la Coupe du monde 2018, sont fabriquées à partir de 12 bouteilles en plastique recyclées et converties en polyester : au total, cette société a retiré près de 5 milliards de bouteilles en plastique des décharges depuis 2012.

https://www.janushenderson.com/hub/wp-content/uploads/sites/4/2019/06/Football.jpgSource : Getty Images

La disparation de la pollution plastique contribuera à l’augmentation des revenus

L'une des plus grandes entreprises de recyclage de carton et de papier d'Europe propose des produits d'emballage en carton ondulé. Le rejet généralisé du plastique et l’adoption progressive d’emballages plus durables par les consommateurs ont dopé son chiffre d’affaires.

https://www.janushenderson.com/hub/wp-content/uploads/sites/4/2019/06/Factory.jpgSource : Janus Henderson Investors

Nous nous sommes rendus sur le site de la société situé à Fordham, près de Newmarket en Angleterre, en fin d’année dernière. Nous avons discuté avec plusieurs cadres pour en savoir plus sur le système de production de leur plus gros site au Royaume-Uni à partir duquel l’entreprise livre ses clients. La direction a décidé de fournir des solutions d'emballage basées non plus sur le poids mais sur la performance. L'entreprise utilise désormais des logiciels de modélisation et d'analyse de scénarios pour optimiser les emballages en fonction de leur mode stockage et de transport tout au long de la chaîne d'approvisionnement, afin d'obtenir les meilleures performances et un grammage le plus faible possible. Avec 50 % de papier provenant de sources extérieures, des systèmes de suivi avec codes-barres intelligents sont utilisés pour améliorer la traçabilité des produits.

Nous avons été impressionnés par l'engagement de l'entreprise en matière de sécurité, de service client et de réduction des malfaçons par rapport à ses concurrents. Nous avons également été encouragés d'apprendre que la priorité accordée à la sécurité s’appliquait à son vaste réseau de transport. Ses poids lourds sont équipés de capteurs pour surveiller la vigilance des conducteurs, qui sont également avertis de la présence de cyclistes à proximité des camions. Des données satellites diffusées en direct permettent de surveiller les livraisons et l'accent est mis sur l'utilisation optimale des actifs, par exemple le remplissage des camions à chacun de leurs trajets.

Une excellente approche en matière de developpement durable

L’un des leaders mondiaux des solutions d'isolation et d'enveloppe haute performance pour les bâtiments à faible émission de carbone utilise du plastique recyclé dans son processus de fabrication. En mars 2019, l'entreprise a annoncé qu'elle utiliserait désormais également du plastique récupéré dans les océans dans son processus de fabrication, à partir des matières premières de son usine près de Barcelone en Espagne. Cette usine recycle 250 millions de bouteilles chaque année et vise à quadrupler ce volume d'ici six ans. L'isolation éconergétique des bâtiments, faite de plastique océanique et permettant de réduire les émissions de carbone, est à notre avis une excellente approche vers le développement durable.

  1. Kevin Keane, BBC News, « Scotland ban announced for plastic cotton buds ». https://www.bbc.co.uk/news/uk-scotland-42640680.
  2. Commission Européenne, « Single-use plastics ». https://ec.europa.eu/commission/news/single-use-plastics-2018-may-28_en.
  3. « Implementation of the Circular Economy Action Plan ». http://ec.europa.eu/environment/circular-economy/index_en.htm.
  4. Centre régional d'information des Nations Unies pour l'Europe occidentale, « Africa leads the way on plastic ». https://www.unric.org/en/latest-un-buzz/30578-africa-leads-the-way-on-plastic.
  5. Rebecca Smithers, The Guardian, « England's plastic bag usage drops 85% since 5p charge introduced ».

Sauf mention contraire, la source de toutes les données est Janus Henderson Investors.