Dans le troisième volet de notre série de vidéos sur les répercussions de la crise du Covid-19 sur le plan scientifique et celui de l’investissement, notre analyste du secteur de la santé Rich Carney se concentre sur l’impact du virus aux États-Unis et les évolutions qui en découlent. Il revient sur la façon dont le système de santé américain a fait face à la crise sanitaire sous l’impulsion du gouvernement fédéral et des assureurs privés et explique pourquoi certaines tendances à l'œuvre dans le secteur, comme la télémédecine, sont appelées à s’accélérer aux États-Unis après la pandémie.

  Principaux points à retenir :

  • Le gouvernement fédéral américain a débloqué des fonds d’urgence indispensables en faveur des hôpitaux par le biais du CARES Act afin de soulager la pression sur le système de santé aux États-Unis. Une enveloppe complémentaire est en cours de négociations au Congrès.
  • Certaines tendances qui étaient déjà à l'œuvre avant la pandémie de Covid-19, comme l’essor de la télémédecine, s’intensifieront probablement et l’innovation se poursuivra à un rythme soutenu.
  • Le coût d’une assurance-maladie universelle aux États-Unis (« Medicare For All ») est estimé à 30 000 milliards de dollars sur dix ans. Cette proposition sera probablement enterrée pour le moment dans la mesure où la crise du COVID-19 coûtera déjà 2 000 milliards de dollars. Toutefois, les dispositions phares de l’Affordable Care Act pourraient réduire sensiblement le nombre d’individus sans couverture maladie malgré le niveau élevé du chômage.