Veuillez vous assurer que Javascript est activé aux fins d'accessibilité au site web. Approche ESG : les bienfaits de la technologie - Janus Henderson Investors
Pour les investisseurs professionnels en France

Approche ESG : les bienfaits de la technologie

Alison Porter

Alison Porter

Gestionnaire de portefeuille


24 avril 2020
4 minutes de visionnage

Principaux points à retenir

  • Pour notre équipe de gestion, les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) vont bien au-delà de l’investissement responsable et jouent également un rôle majeur pour identifier des opportunités et générer des performances positives pour nos clients.
  • Technology companies are providing solutions to many key challenges facing the world today such as the ageing population and climate change – from artificial intelligence in hospitals to ride sharing, and electric or autonomous vehicles. ESG factors are crucial to the team’s decisions to invest in companies that can execute in line with these key solutions.
  • Il est essentiel d’avoir un comportement responsable pour accompagner les ruptures technologiques et faire confiance en leur potentiel. C’est pourquoi mettre en avant les facteurs ESG entretient un cercle technologique vertueux et permet d’offrir aux investisseurs des performances attractives sur le long terme.
Transcription Expand

Pourquoi les facteurs ESG sont-ils si importants pour investir dans le secteur technologique ?

ESG is an increasingly important aspect of how we invest in technology. And it’s not just about being responsible investors. It’s actually key to how we think about identifying opportunities and generating returns for clients.

Lorsque nous cherchons à contribuer aux grands enjeux actuels (vieillissement et croissance de la population, limitation des ressources et changement climatique), les solutions qui se détachent sont souvent liées aux progrès technologiques, et nous nous intéressons tout particulièrement aux secteurs les plus concernés. Cela peut aller de l'intelligence artificielle déployée dans les hôpitaux, au domicile et sur le lieu de travail, aux infrastructures de nouvelle génération plus efficaces sur le plan énergétique, en passant par la révolution des transports, le covoiturage, l'électrification ou les véhicules autonomes.

Autant de solutions technologiques qui répondent à certains des grands défis auxquels nous sommes confrontés. Les facteurs ESG sont donc essentiels pour identifier les entreprises qui peuvent mettre en œuvre ces solutions clés.

Dans le cadre de votre processus de gestion active, comment instaurez-vous un dialogue avec les entreprises sur les enjeux ESG ?

En tant que spécialistes, nous pensons avoir une approche très singulière de l’analyse des facteurs ESG appliqués dans le secteur technologique. Par exemple, si dans de nombreux secteurs certains estiment que les enjeux de gouvernance ne tiennent qu’aux droits de vote, nous adoptons pour notre part une approche bien plus large. Dans le secteur technologique, les investisseurs auraient très bien pu passer à côté de certaines très grandes entreprises créées sous l’impulsion de leurs fondateurs, comme Amazon ou Google.*

Nous adoptons la vision à long terme mise en œuvre, bien souvent, par les fondateurs de ces entreprises, dont l’objectif est de trouver des solutions à long terme et non de répondre aux velléités à court terme des investisseurs.

La gouvernance revêt donc une autre dimension dans le secteur technologique. Lorsque nous pensons au capital humain, nous pensons à l’ensemble de la chaîne d'approvisionnement et à la fidélisation des meilleurs talents au sein de l’entreprise. Dans le domaine de l’environnement, l’efficacité énergétique joue un rôle majeur compte tenu des ruptures que peuvent introduire les technologies. Qu’il s’agisse de la confidentialité des données ou des droits humains, il est donc important que les entreprises aient une vision globale pour concevoir leurs solutions.

Les initiatives d’engagement libèrent le « volant d'inertie » du secteur technologique

We don’t just analyse these factors in a snapshot, we actually try and impact on them. We don’t consider ourselves just active investors. We consider ourselves to be proactive investors. We meet senior level management of our companies and discuss with them their approaches on all of these different types of ESG factors.

Leur manière d’aborder ces facteurs importants est essentielle pour nous permettre de comprendre leur culture d’entreprise. Si certaines ont une vraie culture de l'innovation, elles peuvent exploiter des opportunités de croissance à long terme et ne pas se contenter de tirer profit des effets de mode à court terme.

Il est très important d'initier un dialogue proactif sur ces critères ESG car cela peut servir de garde-fou du « volant d’inertie » technologique. Ce « volant d’inertie » apparaît à mesure que la technologie prend le dessus sur le reste de l'économie.

Les actions du secteur technologique surperforment depuis plus de dix ans1. Elles ont enregistré une croissance de leurs bénéfices plus soutenue que le reste de l'économie et, ce faisant, elles ont généré des flux de trésorerie plus vigoureux qui ont renforcé la [solidité] de leur bilan2 et qui ont [souvent] été réinvestis dans la R&D3 (recherche et développement). Les investissements en R&D ont vocation à fournir de nouvelles solutions technologiques.

Lancer des initiatives d’engagement proactives en matière d'ESG permet réellement de soutenir le « volant d’inertie » technologique. Il est essentiel d’avoir un comportement responsable pour accompagner les ruptures technologiques et faire confiance en leur potentiel.

Nous pensons donc que le fait d'être proactif dans les domaines ESG alimente le cycle vertueux du secteur technologique.

 

 

Les opinions exprimées sont celles de l'auteur au moment de la publication et peuvent différer de celles d'autres personnes/équipes de Janus Henderson Investors. Les références faites à des titres individuels ne constituent pas une recommandation d'achat, de vente ou de détention d'un titre, d'une stratégie d'investissement ou d'un secteur de marché, et ne doivent pas être considérées comme rentables. Janus Henderson Investors, son conseiller affilié ou ses employés peuvent avoir une position dans les titres mentionnés.

 

Les performances passées ne préjugent pas des résultats futurs. Toutes les données de performance tiennent compte du revenu, des gains et des pertes en capital mais n'incluent pas les frais récurrents ou les autres dépenses du fonds.

 

La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine.

 

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas une recommandation d'investissement.

 

Communication Publicitaire.

 Glossaire

 

 

 

 

 

Informations importantes :

Veuillez consulter, ci-dessous, les informations importantes relatives aux fonds visés dans cet article.

Le Janus Henderson Horizon Fund (le « Fonds ») est une SICAV de droit luxembourgeois immatriculée le 30 mai 1985, gérée par Janus Henderson Investors Europe S.A. Janus Henderson Investors Europe S.A. peut décider de mettre fin aux modalités de commercialisation de cet Organisme de Placement Collectif conformément à la réglementation en vigueur. Ce document est une communication promotionnelle. Veuillez vous reporter au prospectus de l'OPCVM et au DICI avant de prendre toute décision finale d'investissement.
    Specific risks
  • Les actions/parts peuvent perdre rapidement de la valeur et impliquent généralement des niveaux de risques plus élevés que les obligations ou les instruments du marché monétaire. La valeur de votre placement peut par conséquent chuter.
  • Un Fonds fortement exposé à une région géographique ou à un pays donné implique des risques plus importants qu’un Fonds plus largement diversifié.
  • Le Fonds est axé sur des secteurs ou des thématiques d’investissement particuliers, et peut être fortement touché par des facteurs tels que les modifications des règlementations gouvernementales, la concurrence accrue sur les prix, les progrès technologiques et d’autres événements défavorables.
  • Ce Fonds peut avoir un portefeuille particulièrement concentré par rapport à son univers d’investissement ou à d’autres fonds de son secteur. Un événement défavorable, même s’il n’affecte qu’un petit nombre de holdings, peut entraîner une volatilité ou des pertes importantes pour le Fonds.
  • Le Fonds peut avoir recours à des instruments dérivés dans le but de réduire le risque ou de gérer le portefeuille plus efficacement. Toutefois, cela introduit d’autres risques, et en particulier celui qu’une contrepartie à un instrument dérivé ne respecte pas ses obligations contractuelles.
  • Si le Fonds détient des actifs dans des devises autres que la devise de référence du Fonds ou si vous investissez dans une catégorie d’actions/de parts d’une devise différente de celle du Fonds (sauf si elle est «couverte»), la valeur de votre investissement peut être soumise aux variations des taux de change.
  • Lorsque le Fonds, ou une catégorie d’actions/de parts couverte, vise à atténuer les fluctuations de change d’une devise par rapport à la devise de référence, la stratégie elle-même peut créer un impact positif ou négatif relativement à la valeur du Fonds en raison des différences de taux d’intérêt à court terme entre les devises.
  • Les titres du Fonds peuvent devenir difficiles à valoriser ou à céder au prix ou au moment désiré, surtout dans des conditions de marché extrêmes où les prix des actifs peuvent chuter, ce qui augmente le risque de pertes sur investissements.
  • Le Fonds peut perdre de l’argent si une contrepartie avec laquelle le Fonds négocie ne veut ou ne peut plus honorer ses obligations, ou en raison d’un échec ou d’un retard dans les processus opérationnels ou de la défaillance d’un fournisseur tiers.
Alison Porter

Alison Porter

Gestionnaire de portefeuille


24 avril 2020
4 minutes de visionnage