​Hamish Chamberlayne, gérant de portefeuille de la stratégie Global Sustainable Equity de Janus Henderson, s'exprime au sujet des derniers événements qui ont eu une influence sur le monde de l'Investissement socialement responsable (ISR) ainsi que sur le positionnement, les performances et l'activité de la stratégie

Les marchés mondiaux d'actions ont subi une forte correction au quatrième trimestre 2018, l'indice MSCI World chutant de 11,2 % en livres sterling, pour finir l'année à -2,5 %*.

Des obstacles en nombre – les valeurs industrielles et des technologies de l’information déçoivent

Les marchés étaient en baisse en raison d'inquiétudes grandissantes concernant les perspectives de l'économie mondiale, dans un contexte d'augmentation des taux d'intérêt américains, de protectionnisme et de guerre commerciale, ainsi que de négociations difficiles autour du Brexit. Le déclin du marché a coïncidé avec une rotation du style d'investissement, l'indice MSCI World Value surperformant l'indice MSCI World Growth de 3,9 % sur le trimestre*. Parmi les secteurs qui ont surperformé, on trouve les services aux collectivités, l'immobilier, les biens de consommation de base, les services de communication et les soins de santé. Les secteurs de la finance, des matériaux, de la consommation discrétionnaire, les valeurs industrielles, les technologies de l'information et l'énergie ont sous-performé.

Source: Getty Images

Sur la période, la stratégie a sous-performé l'indice MSCI World Index. Le positionnement de secteur a joué un rôle essentiel dans la performance de la stratégie au cours du dernier trimestre. Si les performances ont bénéficié de la sous-pondération de la stratégie dans le secteur de l’énergie, elles ont été balayées par la surpondération en actions en technologies de l'information et en actions industrielles. Sur le plan des actions, les entreprises exposées aux inquiétudes en matière de commerce international et de droits de douane ont davantage sous-performé, de même que plusieurs de nos investissements cotés au Japon.

*Source: Janus Henderson Investors, 31 December 2018

 

Contributeurs clés à la performance :

Getlink (Transport durable), gérant et opérateur du tunnel sous la Manche, était en hausse. Malgré les incertitudes quant aux conséquences du Brexit, les actions Getlink étaient en hausse après l'annonce d'une prise de participation de 5 % de l'entreprise française de génie civil Eiffage, ce qui a permis de mettre en lumière la valeur de cet actif sous-valorisé d'infrastructure stratégique. Le tunnel sous la Manche est le moyen le plus sûr et le plus écologique de traverser la Manche : creusé sous les fonds marins, ce tunnel évite toute interaction avec l'écosystème marin, et le recours au transport ferroviaire et à l'énergie électrique représente un facteur important dans la réduction de l'empreinte carbone du transport de voyageurs et de biens entre la Grande-Bretagne et la France.

Tesla (Transport durable), constructeur de véhicules électriques, de batteries lithium-ion et de systèmes d'énergie solaire a rebondi au quatrième trimestre après avoir rapporté une forte amélioration de ses bénéfices et de sa génération de flux de trésorerie. Les lignes de production de la Model 3 fonctionnent bien et le véhicule a reçu un bon accueil des consommateurs. Si nous gageons que ces bons résultats augurent bien de la suite, nous sommes conscients que cela reste l'un des investissements les plus risqués du portefeuille, et sa pondération en tient compte. Nous estimons que Tesla est bien plus qu'un simple constructeur automobile et qu'il a le potentiel pour s'attaquer à de multiples sources de profit tout en accélérant la transition mondiale vers les énergies renouvelables.

Gildan Activewear (Qualité de vie), producteur nord-américain de T-shirts et de vêtements de base, connu pour ses normes sociales et environnementales exigeantes, a très bien performé en novembre. L'entreprise a annoncé l'élargissement de la gamme de sa marque distributeur auprès de son gros client Walmart, et elle a également bénéficié de la rotation des investisseurs vers des domaines plus défensifs du marché, comme les biens de consommation de base. Gildan est en bonne position pour faire partie des gagnants de l'industrie de l'habillement en pleine évolution. Son intégration verticale permet la production de vêtements de haute qualité à des prix très compétitifs, et l'entreprise est devenue une franchise de première importance dans l'industrie de l'habillement imprimé, avec ses T-shirts vierges et vêtements de sport destinés à la sérigraphie.

 

Principaux freins à la performance :

DS Smith (Services environnementaux), grand producteur et recycleur de produits d'emballage ondulé, a présenté des performances médiocres au dernier trimestre. Malgré de bons résultats, DS Smith a été victime de la faiblesse générale du secteur du papier et de l'emballage, liée aux inquiétudes concernant l'excès de l'offre en papier et en carton d'emballage, ainsi que du ralentissement de la croissance économique. DS Smith applique une stratégie centrée sur le client et l'approvisionnement de solutions d'emballage durables aux entreprises de biens de consommation. Cette stratégie devrait la protéger quelque peu de la volatilité économique, notamment par la conversion décisive de l'emballage en plastique à l'emballage en papier et en carton. DS Smith souhaite créer une chaîne d'approvisionnement complètement circulaire, pour parvenir au zéro déchet et permettre à ses clients de réduire l'impact environnemental de leurs produits.

Evoqua Water Technologies(Gestion de l'eau), une entreprise de technologie de l'eau qui se consacre exclusivement au traitement des eaux, a chuté après que la direction a annoncé une restructuration et a réduit ses objectifs annuels. Nous avons eu plusieurs réunions avec la direction au cours des derniers mois afin de mieux comprendre les problématiques en cours et nous avons donc décidé de conserver notre investissement. Evoqua fournit des municipalités et des entreprises industrielles, et ses solutions couvrent l'ensemble du cycle de l'eau, depuis l'extraction et la purification au traitement des eaux usées et à leur réutilisation. Les systèmes de traitement et les services d'Evoqua permettent aux clients de faire des économies grâce à une utilisation plus efficace de l'eau, ainsi que par le respect des exigences réglementaires de conformité et des objectifs de développement durable.

Shimadzu (sécurité), fabricant japonais d'instruments analytiques et de mesure, a chuté après avoir rapporté des résultats trimestriels en deçà des attentes. Une pause du côté des commandes chinoises a entraîné une stagnation des ventes dans ses activités clés que sont la chromatographie liquide et la spectrométrie de masse. Malgré cela, la direction a maintenu ses objectifs annuels.Les instruments analytiques sont utilisés dans une large gamme d'applications, depuis la recherche de nouveaux médicaments, le contrôle et l'assurance qualité de médicaments, la recherche de nouveaux matériaux de haute performance, les soins cliniques de santé, ainsi que les tests de sécurité alimentaires et environnementaux. Shimadzu possède l'un des portefeuilles technologiques les plus étendus, avec une variété d'instruments couvrant différentes gammes de prix. Cette entreprise met au point de nouveaux tests sanguins pour la détection précoce de la maladie d'Alzheimer et du cancer.

 

Activité et positionnement

Le taux de rotation du portefeuille était de 5,7 % au 4ème trimestre et de 26,9 % pour l'ensemble de l'année. C'est en ligne avec notre moyenne à long terme de 20-30 %, après un taux particulièrement élevé fin 2017 et début 2018 (compte tenu de notre collaboration avec le bureau de Denver après la fusion de Janus Henderson en 2017). Nous nous attendons à ce que le taux de rotation du portefeuille suive dorénavant notre moyenne à long terme, maintenant que nos équipes d'investissement basées à Denver ont été intégrées avec succès

Le positionnement stratégique reste biaisé en ce qui concerne les thèmes Connaissances & technologie et Efficience, compte tenu du maintien de notre surpondération en technologie de l'information et dans les secteurs industriels par rapport à l'indice. La stratégie reste sur une sous-pondération de l'énergie et des biens de consommation de base ainsi que sur une pondération régionale en ligne avec l'indice MSCI World. La stratégie est gérée de manière à maintenir les pondérations régionales en adéquation avec l'indice MSCI World, tandis que les pondérations sectorielles sont définies en fonction des meilleures idées de valeurs « bottom-up », tout en appliquant un profil de risque équilibré

Au cours du trimestre, de nouvelles positions ont été investies avec Costa Group, Knorr-Bremse, Intuit et Teladoc. Des positions dans Henry Schein, Kone, Leopalace21 et Mednax ont été désinvesties.

Costa Group (Qualité de vie) est le plus grand producteur australien de fruits et légumes frais. Son portefeuille ne comprend que des produits sains et frais, ses principales cultures étant les fraises, les avocats, les agrumes, les tomates et les champignons. L'entreprise fournit l'ensemble des grandes chaînes de supermarché ainsi que les épiciers indépendants, et elle exporte en Asie, en Amérique du Nord et en Europe. Elle a adopté de grandes mesures de durabilité dans ses activités agricoles, notamment l'irrigation intelligente et les fermes verticales, et elle est reconnue pour ses normes exigeantes en matière de conditions de travail.

Source: Getty Images

Knorr-Bremse (Transport durable) est l'un des plus grands producteurs mondiaux de sous-systèmes et de composants pour les secteurs du rail et des véhicules commerciaux. Sa technologie se concentre sur l'amélioration de la sécurité et de l'efficience ainsi que sur la réduction de l'impact environnemental. Ainsi, elle possède des capacités de premier ordre en systèmes de freinage et en technologie d'assistance du conducteur, notamment avec l'alerte de sortie de voie et l'assistance d'angle mort.

Intuit (Immobilier et finance durables) est une entreprise de technologies financières qui met au point des logiciels pour les petites entreprises, les comptables et les consommateurs, dans des domaines tels que la fiscalité, le traitement des fiches de paie et les finances personnelles. Sa mission consiste à stimuler la prospérité dans le monde, ce qu'elle fait en procurant des outils d'aide aux petites entreprises et aux particuliers afin qu'ils puissent gérer leurs finances avec plus d'efficacité. Sa franchise QuickBooks fournit également des prêts afin de soutenir la création de petites entreprises.

Teladoc (Santé) est une plateforme virtuelle de soins de santé qui fournit des services de télémédecine dans de nombreux pays. Sa mission consiste à transformer la façon dont les patients accèdent aux soins de santé, en fournissant une expérience pratique qui donne de meilleurs résultats et crée plus de valeur. Son réseau de professionnels de la santé peut prescrire des traitements médicaux pour toute une série de maladies en santé générale, en dermatologie et en santé comportementale. Partout dans le monde, les services de santé sont soumis à une immense pression, et des millions de personnes ne reçoivent pas le moindre soin. La télémédecine permet d'accéder à des services de santé rapidement, de façon pratique et pour un moindre coût.

Perspectives

Nos perspectives n'ont pas évolué depuis nos commentaires de la dernière mise à jour trimestrielle. 2018 a été une année difficile pour les marchés d'actions, avec une hausse des taux d'intérêt, des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, des signes de ralentissement de la croissance économique, le Brexit et des discordes politiques en Europe, tous ces éléments ayant pesé sur le sentiment des investisseurs. Nous nous attendons à ce que certaines de ces incertitudes persistent en 2019, mais nous voyons aussi matière à rester optimiste. Des signes semblent présager d'un simple ralentissement modeste de la croissance économique mondiale et non d'une récession, et les valorisations des marchés d'actions sont désormais plus attrayantes. En dépit des récentes augmentations, les taux d'intérêt restent à des plus bas historiques absolus, et la Chine est en train de mettre en place des politiques de soutien économique. Par ailleurs, la croissance menée par le changement et l'innovation technologique ne risque pas de ralentir. En examinant le portefeuille, on peut faire des parallèles avec l'année 2016 pendant laquelle nous avions noté que nombre de nos actions présentaient de bonnes perspectives de croissance et s'échangeaient à des niveaux attrayants de valorisation.

Source: Getty Images

Les tendances de long terme n'ont pas changé. Les problématiques de développement durable vont continuer de prendre de l'importance, et les gérants actifs auront une influence positive en allouant le capital en toute connaissance de cause vers les entreprises qui contribuent au développement durable de la planète et en désinvestissant celles qui lui nuisent. La « grande accélération » de ces dernières décennies a entraîné une augmentation phénoménale de la demande en énergie, en terres et en eau, et le changement climatique et la destruction climatique qui y sont liés sont trop évidents pour être niés. Pour citer le président du World Wildlige Fund, « nous sommes la première génération à savoir que nous détruisons la planète, et la dernière à pouvoir agir».

Un investissement durable pour des performances durables

Quand on pense développement durable, c'est tout un monde d'opportunités qui s'ouvre. Nous allons observer une croissance importante des énergies renouvelables, une augmentation du nombre de véhicules électriques, et il y aura des milliards d'appareils connectés, contenant des semiconducteurs et des micropuces capturant et générant d'immenses quantités de données. Elles seront stockées dans le cloud, ce qui nécessite beaucoup de mémoire, puis elles seront analysées et utilisées par des logiciels afin de créer des efficiences, d'augmenter la productivité et de générer de la valeur. En plus de ses positions sur les entreprises leaders dans ces domaines, le portefeuille est également exposé aux entreprises de consommation qui montrent la voie dans l'économie circulaire, aux compagnies d'assurances maladie et vie, ainsi qu'aux entreprises de soins de santé, de technologie de l'eau, de sécurité électrique, de conception architecturale, d'éducation et de divertissement. Nous pensons également que les cours du pétrole resteront sous pression à long terme, dans la mesure où un cours élevé est contre-productif puisqu'il encourage l'accélération de l'innovation et de la substitution.

Des événements contraires à ces tendances sont inévitables sur de courtes périodes, et s'ils surviennent, il est essentiel de se souvenir de la différence entre valeur et valorisation. De nombreux facteurs peuvent engendrer des fluctuations des valorisations à court terme, notamment les taux d'intérêt. En revanche, sur le long terme, nous pensons que la croissance est toujours le meilleur moyen pour créer de la valeur pour les investisseurs. À nos yeux, la création de performances d'investissement à long terme est, par nature, un investissement dans la durabilité.