Alors qu’une série de propositions coûteuses visant à remanier le système de santé américain ont été annoncées, les entreprises du secteur cherchent à réduire la facture et à améliorer les résultats pour les patients. Les membres de l'équipe Global Life Sciences, Rich Carney et Andy Acker, échangent dans cet article sur les innovations qui pourraient conduire à une baisse des coûts et à de nouvelles sources de croissance.

Principaux points à retenir :

  • Alors que différentes idées visant à réformer le système de santé américain sont proposées, les entreprises du secteur ont commencé à apporter des solutions afin de réduire les coûts et d’améliorer les résultats pour les patients.
  • Nous pensons que ces efforts produiront leurs effets dans les années à venir et qu’ils pourraient contribuer à réduire les coûts du secteur de la santé dans son ensemble.
  • Dans le même temps, les compagnies d'assurance ont déjà commencé à adopter des approches innovantes en matière de prestation de soins et font état d’une réduction des frais médicaux.

Au cours des derniers mois, plusieurs pistes visant à réformer le système de santé américain ont été proposées, notamment le vaste plan « Medicare pour tous » qui remplacerait l'assurance-maladie privée par un programme gouvernemental. Ces pistes de réformes ont beaucoup fait parler d’elles en raison de leurs potentiels effets perturbateurs et impacts sur les coûts : la version du « Medicare pour tous » de la sénatrice Elizabeth Warren (candidate à l'élection présidentielle de 2020) est ainsi estimé à environ 20 030 milliards de dollars sur la prochaine décennie.

Mais ces propositions ont également incité un certain nombre d'entreprises à accélérer l’adoption de solutions visant à améliorer l'efficacité de la prestation de soins. Ces innovations apportent de réels changements et pourraient selon nous soutenir la performance à long terme du secteur.

Jusqu'à présent, nous avons observé trois grandes tendances qui devraient à notre avis jouer un plus grand rôle dans la prestation de soins au cours des prochaines années :

La croissance de la télémédecine

Nous assistons à un recours croissant à la télémédecine (diagnostic à distance et traitement des patients via des moyens de télécommunication) dans de nombreux segments de la prestation de soins, notamment les soins primaires, les soins actifs et la santé mentale. Les médecins, les patients et les employeurs apprécient la télémédecine pour son efficacité et sa praticité, ce qui explique le nombre croissant de dispositifs commerciaux proposant ce service.

Le remaniement des modèles de soins primaires

Du fait de la montée en puissance des solutions technologiques, certains assureurs adoptent une approche privilégiant le numérique en matière de soins. Par exemple, certains dispositifs commerciaux permettent désormais aux patients d'accéder aux médecins par sms et/ou vidéo afin de les aider à faire face à des maladies chroniques. S’agissant des programmes agréés par le gouvernement, les solutions incluent la télémédecine, une priorité toujours plus forte accordée aux diagnostics et aux données, ainsi que des interventions plus fréquentes à domicile ou dans des « cliniques en magasin » (comme celles que l’on trouve dans les pharmacies américaines).

L’avènement de la gestion sophistiquée des maladies

Grâce à la généralisation des appareils connectés tels que les glucomètres pour diabétiques et les dossiers de santé électroniques, nous pensons que les améliorations apportées dans la gestion des maladies pourraient générer d’importants retours sur investissement pour le système de santé, puisque moins de 10 % des patients les plus malades aux États-Unis représentent 70 % des dépenses de soins. Et comme les employeurs recherchent de nouvelles façons de contrôler leurs dépenses de santé, la demande pour ces solutions pourrait rapidement s’envoler.

Aucune de ces tendances n’est en mesure de transformer le système de santé. Mais elles peuvent contribuer à réduire les coûts et à améliorer les résultats pour les patients, deux facteurs qui devraient favoriser leur adoption. Par conséquent, nous pensons que les entreprises de services dans le domaine de la santé qui sont actuellement à la pointe de l'innovation devraient tirer parti de ces tendances. Dans le même temps, les sociétés du secteur de la santé qui mettent en place ce type de solutions devraient selon nous bénéficier d’une croissance à long terme plus durable.

L’assurance santé privée représente un excellent exemple, certains leaders de ce marché étant déjà passés à l’action. Début 2019, lors d'une conférence téléphonique sur ses résultats, l’alerte lancée par la société UnitedHealth Group selon laquelle le « Medicare pour tous » pouvait déstabiliser le système de soins du pays avait conduit à une correction des valeurs de la santé. Mais aujourd'hui, le ton a radicalement changé. Commentant ses résultats du troisième trimestre, UnitedHealth a mis en avant les principaux domaines où l'entreprise commençait à enregistrer des progrès dans le contrôle des coûts sans intervention gouvernementale.

Par exemple, l'entreprise a indiqué qu’il était possible de transférer certaines « dépense médicales » vers des sites plus rentables, notamment des opérations de prothèse de hanche et du genou dans des centres de soins ambulatoires. Ces derniers présentent souvent des coûts inférieurs d’environ 50 % par rapport aux installations traditionnelles tout en obtenant pour les patients des résultats similaires voire meilleurs.

UnitedHealth optimise également la fourniture des procédures d'imagerie et autorise que certains médicaments de spécialité soient administrés via d'autres sites. Cette initiative, combinée aux modifications apportées à d'autres services coûteux, devrait permettre aux patients d’économiser 1,5 milliard de dollars en 2020. En outre, la société a déployé au cours de l’année précédente de nouvelles technologies qui analysent des millions de données afin d'aider les médecins à sélectionner le meilleur établissement de soins pour leurs patients. Ce faisant, UnitedHealth est en train d’obtenir une réduction de 10 % des réadmissions de patients en établissements de soin.

Selon nous, les efforts des compagnies d'assurance laissent penser que les solutions agréées par le gouvernement ne constituent pas la seule voie pour réformer le système de santé. Le secteur commence à repenser les circuits opérationnels et à proposer des produits innovants qui créent souvent un impact non négligeable. Nous pensons qu’un nombre croissant d'entreprises vont lancer des initiatives similaires, et que ces mouvements pourraient non seulement aider à améliorer l'efficacité et les résultats pour les patients, mais aussi permettre au secteur d’obtenir davantage de croissance durable à long terme.