Alison Porter, Graeme Clark et Richard Clode de l’équipe Global Technology, basée au Royaume-Uni, passent en revue les performances du secteur depuis le début de l'année et partagent leur point de vue sur ce qui attend les investisseurs dans ce domaine au cours de l'année à venir, notamment les principaux risques et opportunités.

Principaux points à retenir :

  • A l’approche de 2020, l'incertitude demeure en raison du conflit commercial sino-américain et l'élection présidentielle américaine, entre autres défis pour le secteur de la technologie. L'équipe continuera de chercher à identifier des gisements de croissance insoupçonnée et sous-estimée à un prix raisonnable.
  • L'approche adoptée par l'équipe pour aborder ce cycle permet de se familiariser avec les thèmes de croissance à long terme de la technologie tout en évitant les domaines où la valorisation est excessive.
  • Les difficultés rencontrées par WeWork soulignent la nécessité pour les entreprises privées de se concentrer plus sur le profit et les flux de trésorerie, et d'avoir des valorisations plus réalistes.

Étant donné qu'un accord commercial entre les États-Unis et la Chine est enfin envisageable au moment d’écrire ces lignes, un risque majeur pour l'économie mondiale et le secteur technologique pourrait être éliminé. Nous croyons que cela ouvrira la voie à un retour à une croissance plus forte des bénéfices au sein du secteur l'an prochain, après une année 2019 plus difficile. Toutefois, cette reprise a été anticipée à des degrés divers, en particulier pour les valeurs technologiques cycliques, de sorte que l'équipe va continuer à identifier des gisements de croissance insoupçonnée et sous-estimée à un prix raisonnable.

Une gestion active est nécessaire pour appréhender un secteur technologique dynamique et en constante évolution.

Avec l’élection américaine à venir plus tard cette année, nous devrons également être conscients des possibilités de réglementations très différentes qui sont déjà intégrées dans les cours par le marché. C’est notamment le cas des mesure envisagées par la candidate démocrate à la présidence, la sénatrice Elizabeth Warren qui s'est engagée à mettre fin au monopole des grandes entreprises technologiques. De plus, la lutte trans-générationnelle pour la suprématie en tant que superpuissance entre les États-Unis et la Chine, qui ne prendra fin avec un accord commercial provisoire dont la technologie sera l'épicentre, maintiendra la volatilité du marché à un niveau élevé.

En tant que gérants actifs et expérimentés, nous pouvons faire abstraction du bruit ambiant et tirer parti de cette volatilité grâce à notre connaissance approfondie des actions, comme nous l'avons fait au cours de l’année passée avec les valeurs technologiques cycliques1 telles que les semiconducteurs. Cela s'inscrit dans le processus de l'équipe Global Technology qui intègre les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Nous pensons adopter une approche vraiment différenciée en matière d'engagement proactif avec la direction des entreprises pour identifier et atténuer ces risques plus vastes, en vue de générer une croissance plus durable et des performances plus régulières.

Investir dans des thèmes de croissance à long terme en évitant les effets de mode

Nos principaux thèmes technologiques demeurent : la transformation de l'Internet, la numérisation des paiements, l'infrastructure de nouvelle génération, l'automatisation des processus et l'intelligence artificielle (IA), la convergence de ces technologies accélérant les ruptures dans de multiples nouvelles industries. Cependant, nous sommes des investisseurs plutôt que des futurologues et continuons ainsi à slalomer au travers des modes et tendances du moment pour identifier les technologies investissables. Pour ce faire, nous identifions et comprenons où se trouve une technologie émergente dans le cycle (phases de mode, d'adoption, de maturité, d'application sociale), ce qui nous permet de nous exposer aux thèmes de croissance séculaire à long terme de la technologie tout en évitant les secteurs du marché dans cette phase.

L'équipe continue de penser que la blockchain (information numérique stockée dans une base de données publique), l'informatique quantique (stockage et traitement de l'information au moyen d'atomes, d'ions, d'électrons ou de photons individuels) et de nombreux domaines de l'IA demeurent au sommet de l'engouement médiatique ou presque. En matière d'IA, nous restons concentrés sur les domaines qui connaissent une véritable inflexion, comme le traitement du langage naturel, mais nous restons méfiants envers ce que nous considérons comme un développement de l'IA trop "porté aux nues" comme la conduite autonome. Nous pensons qu'il y a plus d'opportunités d'investissement dans l'automatisation des processus, ce qui est davantage la réalité de l'engouement pour l'IA pour les deux prochaines années.

La diversité des thèmes - bien gérer le cycle des technologies « à la mode »

Global Tech UK Team 5 mega themes

Source : Janus Henderson Investors, au samedi 30 novembre 2019.

Bénéficier d'une approche disciplinée et cohérente

Jusqu'à l’été, 2019 aura vu la continuation des tendances amorcées en 2018 avant la correction de fin d'année. Les craintes du marché concernant le commerce mondial, la Chine et la réglementation des géants de la technologie ont concentré la performance sur une poignée d'actions technologiques, notamment dans les logiciels de croissance, ce qui a créé une dynamique momentum2 sans réelle considération des valorisations. L'indice MSCI Growth Software a progressé de 99 % entre le début de 2018 et la fin de juillet 20193. Étant donné le processus d'investissement de l'équipe, qui est uniquement fondé sur une solide discipline de valorisation, le contexte de marché s'est avéré difficile puisque de nombreux fonds technologiques surpondèrent nettement le secteur des logiciels. Cependant, nous sommes restés fidèles à nos principes et avons été heureux de voir certaines des valorisations extrêmes des logiciels revues à la baisse au cours des derniers mois. Bien que le secteur de la technologie soit en constante évolution, une constante de l'investissement est que les valorisations extrêmes ne se maintiennent pas dans la durée.

Un indicateur clé des perspectives d'intensité concurrentielle et de valorisation dans certains des secteurs technologiques les plus axés sur la croissance et les premiers stades de développement est la performance du Fonds Vision SoftBank (SVF)4 et la collecte de fonds des des véhicules suivants. L'ampleur et le rythme des investissements de SVF ont faussé plusieurs marchés et ont alimenté une bulle dans les valorisations d'entreprises technologiques privées, qui s'est propagée aux marchés publics des technologies, comme en témoigne la performance décevante de plusieurs entrées en bourse récentes de sociétés technologiques.

L'échec peut être instructif

Bien qu'elle ne soit pas une entreprise technologique, la récente implosion de WeWork entraînera, espérons-le, la fin des excès des dernières années. Les entreprises privées devront être davantage axées sur les bénéfices et les flux de trésorerie et être plus réalistes en matière de valorisation. Cela est de bon augure pour nos investissements cotés existants sur des marchés exposés à ces distorsions et devrait également créer des opportunités d'investissement futures plus attrayantes à mesure que ces sociétés en phase de démarrage arrivent sur le marché.

1Les entreprises qui vendent des biens de consommation discrétionnaires, comme les voitures, ou des industries très sensibles aux changements de l'économie, comme les sociétés minières. Le cours des actions et des obligations émises par des sociétés cycliques par rapport à leurs homologues non cycliques a tendance à être fortement affecté les ralentissements ou accélérations de la croissance économique.

2Momentum trading :Une stratégie d'investissement basée sur l'achat d'actions dont le cours croît dans l'espoir qu'elles continueront d'augmenter, tandis que celles qui sous-performent continueront de le faire.

3Source : Bloomberg ; performance de l'indice MSCI Growth Software pour la période du 31 décembre 2017 au 31 juillet 2019. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

4s SVF a pour objectif d'investir dans des entreprises et des plates-formes fondatrices qui, selon SoftBank, vont révolutionner et innover le monde de demain.