Actions durables internationales : actualités et opportunités (T3 2019, mise à jour)

16/07/2019

Télécharger

Au deuxième trimestre 2019, les marchés boursiers mondiaux ont atteint de nouveaux sommets pour l'année en cours, l'indice MSCI World progressant de 6,7 % en livre sterling*. Le trimestre a été marqué par un nouveau regain de volatilité : les marchés ont corrigé au mois de mai en raison de l'intensification du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine et d'autres éléments venant étayer l’idée d'un ralentissement de l'économie mondiale. La correction a été cependant de courte durée, et les marchés ont fortement rebondi en juin sous l’effet du puissant signal envoyé par la Réserve fédérale américaine (Fed), cette dernière laissant entendre qu’elle pourrait bientôt réduire ses taux d'intérêt.

*Source : Refinitiv Datastream, du 31 mars au 30 juin 2019, performance totale en GBP.

Les technologies de l’information ont à nouveau figuré parmi les secteurs les plus performants. Même si la technologie constitue le principal champ de bataille dans la guerre commerciale opposant les États-Unis à la Chine, de nombreuses entreprises sont exposées à des facteurs de croissance séculaire, facteurs qui jusqu’à maintenant n'ont pas été remis en cause par l'environnement politique. De façon peut-être contre-intuitive, les tensions politiques entre les États-Unis et la Chine pourraient s’avérer favorables aux sociétés technologiques, dans la mesure où ce conflit pourrait précipiter une « course à l’armement » en matière d’innovation. Le secteur immobilier a également répondu positivement à ce changement de direction de la politique monétaire. Au nombre des secteurs ayant sous-performé ont figuré ceux de la santé et de l’énergie. Le premier a continué de pâtir des déclarations négatives des candidats démocrates à la présidence à propos de réformes de grande ampleur et le second a fait les frais de la faiblesse des marchés pétroliers en raison du ralentissement de la croissance économique.

Il est encore trop tôt pour le confirmer, mais après la première moitié de 2019, il semble que nous assistions à une recrudescence d’événements météorologiques extrêmes. Pour n’en souligner qu’une poignée : des températures estivales record ont été enregistrées en Australie, en Alaska, et en Europe ; le Midwest américain a été touché par des mois d'inondations et de tornades ; et les moussons en Inde ont été plus intenses que d’habitude. Fait encourageant, des avancées historiques ont également été enregistrées dans le domaine des énergies renouvelables. Au Royaume-Uni, les énergies zéro-carbone détrôneront en 2019 les combustibles fossiles en tant que plus grande source d'électricité sur une année civile complète. Et aux États-Unis, la production d’énergies renouvelables en avril a dépassé pour la première fois celle des centrales à charbon.

 
 Source: Getty Images
 
Quand on parle de gaz à effet de serre, la plupart des gens pensent que le transport et la consommation d'électricité représentent les plus grandes sources de pollution, mais l'agriculture est en fait un plus grand contributeur. Ce que nous mangeons a le plus grand impact sur l'environnement, et c'est pourquoi nous avons inclus dans nos principes d’investissement des critères relatifs à l'agriculture intensive, ainsi qu’à la viande et aux produits laitiers. Réduire la consommation de viande constitue un facteur important dans l’atteinte d’objectifs environnementaux. À cet égard, il est intéressant d’observer le développement de la « fausse » viande. L'une des introductions en bourse les plus en vue (IPO) ce trimestre a concerné la société « Beyond Meat », un fabricant de hamburgers et de saucisses à base de plantes dont le cours a plus que quadruplé depuis sa mise sur le marché. Nous n’avons pas investi parce que nous avons jugé la valorisation trop élevée et nous ne sommes pas encore convaincus de l’avantage concurrentiel durable de la société.
 
Par ailleurs, la surveillance réglementaire de certaines des grandes entreprises technologiques s’est intensifiée. Le ministère américain de la Justice prépare actuellement une enquête antitrust sur Google et il s’est également vu conférer une compétence sur Apple dans le cadre d’un vaste contrôle de possibles comportements anticoncurrentiels. Dans le même temps, la Federal Trade Commission a assumé la supervision d’Amazon et de Facebook, examinant la façon dont ces sociétés pourraient nuire à la concurrence. Facebook continue aussi d’être en proie à des controverses au sujet de la gouvernance de sa plateforme de réseaux sociaux. À la suite du traitement de la récente attaque de Christchurch, le commissaire néo-zélandais à la protection des données a qualifié les dirigeants de la société de « menteurs pathologiques moralement corrompus ». Nous n'avons jamais investi dans Facebook en raison de la fragilité de sa gouvernance à l'égard des questions sociales.
 
Prévisions
 
Suite aux solides performances enregistrées par les marchés actions internationaux, nous recevons de nombreuses questions sur les niveaux de valorisation. Par ailleurs, la politique et le ralentissement de la croissance économique au niveau mondial suscitent également une grande nervosité. Comment les marchés actions pourraient-ils encore s’apprécier par rapport à leurs niveaux actuels ?
 
Nous sommes clairement conscients de ces risques et, pour cette raison, nous nous sommes attachés à modifier l'équilibre du risque au sein de la stratégie. Pour ce faire, nous nous sommes employés à nous détourner des valeurs exposées à la production industrielle mondiale au profit de celles jouissant d’une croissance plus défensive. S'il est vrai que les valorisations sont moins attractives qu'elles ne l'étaient à la fin 2018, nous voyons toutefois encore des raisons de nous montrer positifs. La Fed laissant entrevoir un assouplissement de sa politique monétaire, les entreprises enregistrant une croissance présentent selon nous un solide potentiel d’appréciation de leurs valorisations.
 
Nous aimons toujours rappeler à nos investisseurs la nécessité de faire la différence entre valorisation et valeur. Nous voyons encore de la valeur dans les entreprises qui enregistrent une croissance.

Les opinions exprimées ici sont celles de l'auteur au moment de la publication du présent document et peuvent différer de celles d'autres collaborateurs/équipes de Janus Henderson Investors. Les références à des titres, fonds, secteurs et indices au sein du présent document ne sauraient être interprétées comme une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les données de performance tiennent compte du revenu, des gains et des pertes en capital mais n'incluent pas les frais récurrents ou les autres dépenses du fonds.

La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine.

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas une recommandation d'investissement.

A des fins promotionnelles.


Informations importantes

Veuillez consulter, ci-dessous, les informations importantes relatives aux fonds visés dans cet article.

Janus Henderson Global Sustainable Equity Fund

Ce document est uniquement à l’usage des professionnels et n’est pas destiné au grand public.

Nous vous rappelons que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine. Les hypothèses retenues en matière fiscale peuvent être modifiées si la législation change, et le montant de l’exonération fiscale (le cas échéant) dépendra de chaque cas individuel.

Pour tout investissement effectué par le biais d’un intermédiaire, nous vous recommandons de contacter ce-dernier directement, les frais, performances et les termes et conditions dépendant de chaque cas individuel.

Aucune des informations contenues dans ce document ne constitue ni ne doit être interprétée comme une recommandation. Le présent document ne constitue pas une recommandation quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque. Il ne constitue pas un contrat quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque.

Tout investissement devra être effectué uniquement sur la base des informations contenues dans le prospectus du Fonds (y compris les informations contenues dans les documents annexes correspondants), qui contient les restrictions d’investissement. Le présent document ne constitue qu’un résumé et nous recommandons aux investisseurs potentiels de lire le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur avant d’effectuer tout investissement.

Le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur sont disponibles en anglais, français, allemand et italien. Les statuts sont disponibles en anglais. Les rapports annuels et semi-annuels sont disponibles en anglais et en français. Une copie de ces documents peut être obtenue gratuitement auprès du siège social de Janus Henderson Investors: 201 Bishopsgate, Londres EC2M 3AE.

Publié par Janus Henderson Investors. Janus Henderson Investors est le nom sous lequel les produits et services d'investissement sont fournis par Janus Capital International Limited (numéro d'enregistrement 3594615), Henderson Global Investors Limited (numéro d'enregistrement 906355), Henderson Investment Funds Limited (numéro d'enregistrement 2678531), AlphaGen Capital Limited (numéro d'enregistrement 962757), Henderson Equity Partners Limited (numéro d'enregistrement 2606646), (sociétés enregistrées en Angleterre et au Pays de Galles, chacune réglementée par la Financial Conduct Authority et dont le siège social est sis au 201 Bishopsgate, Londres EC2M 3AE) et Henderson Management S.A. (numéro d'enregistrement B22848 sis au 2 Rue de Bitbourg, L-1273, Luxembourg et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier).

Le prospectus du Fonds est disponible en anglais, français, espagnol, allemand et hollandais. Les documents d’informations clés pour l’investisseur sont disponibles en anglais, danois, allemand, finlandais, français, italien, norvégien, espagnol, suédois et hollnadais. . Les statuts, les rapports annuels et semi-annuels sont disponibles en anglais. Une copie de ces documents peut être obtenue gratuitement sur demande auprès des bureaux locaux de Janus Henderson Investors: 201 Bishopsgate, Londres, EC2M 3AE pour les investisseurs anglais, suédois et scandinaves; Via Dante 14, 20121 Milan, Italie pour les investisseurs italiens et Roemer Visscherstraat 43-45, 1054 EW Amsterdam, Pays-Bas pour les investisseurs hollandais; et l’Agent Payeur autrichien du Fonds, Raiffeisen Bank International AG, Am Stadtpark 9, A-1030 Vienne; l’Agent Payeur français du Fonds, BNP Paribas Securities Services, 3, rue d’Antin, 75002 Paris; l’Agent d’Information allemand du Fonds, Marcard, Stein & Co, Ballindamm 36, 20095 Hambourg; le Prestataire de services financiers belge du Fonds, CACEIS Belgium S.A., Avenue du Port 86 C b320, B-1000 Bruxelles; le Représentant espagnol du Fonds, Allfunds Bank S.A. Estafeta, 6 Complejo Plaza de la Fuente, La Moraleja, Alcobendas 28109 Madrid; le Représentant de Singapour du Fonds, Janus Henderson Investors (Singapore) Limited, 138 Market Street #34-03/04 CapitaGreen, Singapore 048946; ou le Représentant suisse du Fonds, BNP Paribas Securities Services, Paris, succursale de Zurich, Selnaustrasse 16, 8002 Zurich qui est également l’Agent Payeur suisse.

Risques spécifiques

  • Ce fonds est uniquement destiné à être utilisé comme l'un des composants d'un portefeuille diversifié. Les investisseurs doivent évaluer avec soin la portion de leur portefeuille qu'ils souhaitent investir sur ce fonds.
  • Le Fonds peut perdre de l’argent si une contrepartie avec laquelle il négocie devient incapable ou refuse d’honorer ses obligations envers lui.
  • ​Le Fonds peut utiliser des produits dérivés afin de réduire les risques ou de gérer le portefeuille de façon plus efficiente. Cette méthode peut toutefois introduire d’autres risques, en particulier le risque qu’une contrepartie participant à une opération sur des produits dérivés ne respecte pas ses obligations contractuelles.
  • Les actions peuvent rapidement perdre de la valeur, et comportent traditionnellement des risques plus élevés que les obligations ou les instruments du marché monétaire. La valeur de votre investissement pourrait par conséquent chuter.
  • Si le Fonds détient des actifs dans des devises autres que la devise de base du Fonds ou si vous investissez sur une catégorie d’actif ayant une devise différente à celle du Fonds (à moins que celle-ci ne soit « couverte »), la valeur de votre investissement pourrait être affectée par la fluctuation des taux de change.
  • Si le Fonds ou une catégorie d’actions donnée du Fonds cherche à réduire les risques (comme les fluctuations de change), les mesures prises à cet effet peuvent être inefficaces, inapplicables ou néfastes.
  • Les titres sur lesquels le Fonds investit pourraient être difficiles à valoriser ou à céder au moment et au prix souhaité, en particulier dans des conditions de marché extrêmes lorsque le cours des actifs diminue, augmentant le risque de pertes d’investissement.
  • Le Fonds adopte une approche d’investissement durable, qui pourrait le conduire à afficher une surpondération et/ou une sous-pondération à certains secteurs et donc à générer une performance différente de celle de fonds ayant un objectif similaire mais n’intégrant pas de critères d’investissement durables lors de la sélection des titres.

Notation du risque

Partager

Un message important