Record atteint par les dividendes mondiaux au cours du premier trimestre grâce à l’augmentation des bénéfices

21/05/2018

Télécharger

​L’augmentation des bénéfices des sociétés a entrainé une hausse de 10,2% des dividendes totaux à l’échelle internationale qui ont atteints 244,7 milliards de dollars US au cours du premier trimestre, selon l’indice Janus Henderson des dividendes mondiaux. Il s’agit d’un record pour le premier trimestre. Des records absolus ont été établis au Canada et aux Etats-Unis et des records trimestriels ont été atteints, pour un premier trimestre, dans 1 pays sur 4 de l’indice. L’Asie Pacifique hors Japon est la seule région où les dividendes n’ont pas augmentés, en raison de la baisse des dividendes extraordinaires à Hong Kong et des réductions effectuées en Australie. L’indice Janus Henderson des dividendes mondiaux a terminé le trimestre au niveau record de 174,2 ce qui signifie que les dividendes mondiaux ont été, l’an dernier, quasiment trois-quarts plus élevés qu’en 2009.


Points clés
  • Les dividendes totaux ont augmenté de 10,2%, à l’échelle internationale, pour atteindre 244,7 milliards de dollars US au premier trimestre, un record pour les dividendes au cours de cette période
  • Les dividendes du premier trimestre ont été supérieurs aux prévisions grâce à la faiblesse du dollar US ; Janus Henderson estime que la croissance des dividendes sous-jacents sera de 5,9%
  • Des records absolus ont été établis au Canada et aux Etats-Unis; des records ont été atteints, pour le premier trimestre, dans un pays sur quatre
  • L’Asie Pacifique hors Japon fut la seule région où les dividendes ont diminué en raison de la baisse des dividendes extraordinaires à Hong Kong et des réductions effectuées en Australie
  • Les dividendes sous-jacents devraient augmenter, à l’échelle internationale, de 6% en 2018
  • La croissance des dividendes totaux a été revue à la hausse en raison de la faiblesse du dollar; ils devraient désormais augmenter de 8,5% pour atteindre le montant record de 1 358  milliards de dollars US
 

 Source: Janus Henderson Investors

La croissance des dividendes totaux au cours du premier trimestre fut supérieure aux prévisions de Janus Henderson en raison, notamment, de l’affaiblissement constant du dollar US au cours du premier trimestre, ce qui signifie que les paiements libellés dans d’autres devises ont été convertis à des taux de change plus favorables.

La croissance des dividendes sous-jacents fut conforme aux prévisions de Janus Henderson, en hausse de 5,9% par rapport au premier trimestre 2017 et elle se poursuit donc au rythme établi l’an dernier.

Les tendances saisonnières, en termes de paiement de dividendes, signifient que l’Amérique du nord est le pays qui verse le plus de dividendes, à l’échelle internationale, au cours du premier trimestre, quasiment l’ensemble des sociétés effectuant des paiements trimestriels réguliers à leurs investisseurs. La croissance des dividendes sous-jacents américains fut de 7,6%, et les dividendes ont atteint le montant trimestriel record de 113 milliards de dollars US.

Dans l’ensemble, quasiment huit sociétés américaines sur dix ont augmenté leurs dividendes par rapport au premier trimestre 2017, secteur de la technologie, de la finance et des soins de santé en tête. Les dividendes sous-jacents ont augmenté de 13,8% au Canada, la croissance la plus rapide parmi les pays développés. Les 10,1 milliards de dividendes versés par le pays représentent également un record absolu et toutes les sociétés de l’indice ont augmenté ou maintenu leurs paiements.

Dans le reste du monde, l’Europe verse relativement peu de dividendes au cours du premier trimestre, et ceux-ci ont été freinés par la prépondérance, au cours de la période, du ralentissement de la croissance des sociétés pétrolières et des titres du secteur pharmaceutique suisse. Les dividendes sous-jacents ont augmenté de 3,9%, mais la solidité des taux de change européens a résulté en une croissance de 13,7% des dividendes totaux. Les dividendes sous-jacents japonais ont augmenté de 8,2%, les dividendes atteignant un record pour le premier trimestre. Les dividendes des marchés émergents ont, pour leur part, bénéficié des dividendes extraordinaires.

L’Asie Pacifique hors Japon a été à la traîne au cours du premier trimestre. Les dividendes sous-jacents ont diminué de 3,1% mais ce ralentissement ne devrait être que temporaire. La plupart des sociétés à Hong Kong ont augmenté ou maintenu modérément leurs dividendes, même si les dividendes totaux ont été affectés par la forte baisse des dividendes extraordinaires, alors que les dividendes sous-jacents singapouriens sont restés stables. Les dividendes australiens ont chuté en raison des réductions effectués par deux payeurs clés du premier trimestre mais, en dehors de cela, la croissance fut généralisée.

Janus Henderson a maintenu ses prévisions de croissance des dividendes sous-jacents à 6% cette année, avec une progression attendue sur toutes les régions. La baisse du dollar US au cours des derniers mois a entrainé une révision à la hausse des prévisions de croissance des dividendes totaux et Janus Henderson estime désormais que les dividendes totaux augmenteront de 8,5% sur l’année, pour atteindre 1 358 milliards de dollars US, soit 10 milliards de dollars de plus que ce que nous avions prévu en janvier.

 
 
Source: Janus Henderson Investors
 
Ben Lofthouse, gérant actions internationales à fort rendement chez Janus Henderson déclare: « L’année 2018 a bien démarré pour les dividendes. La croissance économique est solide, la rentabilité des sociétés augmente, générant des liquidités que les sociétés peuvent reverser à leurs actionnaires. Il est possible que l’accélération de la croissance des dividendes des Etats-Unis au cours du premier trimestre soit un signe avant-coureur que les sociétés se sentent plus optimistes et prêtes à verser une partie des liquidités qu’elles ont engrangé à leurs actionnaires. Les récentes réformes sur l’imposition des sociétés aux Etats-Unis pourraient encourager cette tendance. Le deuxième trimestre est une période généralement importante pour les dividendes européens et les contributions devraient provenir d’une gamme d’industries et de pays plus vaste qu’au cours du premier trimestre. La reprise économique européenne devrait entrainer une croissance saine sur l’ensemble de la région. Les problèmes spécifiques à certains titres en Australie ont eu une incidence plus importante sur les résultats du premier trimestre qu’ils n’en auront sur l’ensemble de l’année et nous sommes également optimistes quant aux résultats des pays émergents et de l’Asie.

Nous sommes convaincus que les investisseurs célébreront un nouveau record pour les dividendes mondiaux en 2018. »

Les opinions exprimées ici sont celles de l'auteur au moment de la publication du présent document et peuvent différer de celles d'autres collaborateurs/équipes de Janus Henderson Investors. Les références à des titres, fonds, secteurs et indices au sein du présent document ne sauraient être interprétées comme une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les données de performance tiennent compte du revenu, des gains et des pertes en capital mais n'incluent pas les frais récurrents ou les autres dépenses du fonds.

La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine.

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas une recommandation d'investissement.

A des fins promotionnelles.


Informations importantes

Veuillez consulter, ci-dessous, les informations importantes relatives aux fonds visés dans cet article.

Janus Henderson Global Equity Fund

Le Janus Henderson Fund (le “Fonds”) est une SICAV de droit luxembourgeois immatriculée le 26 septembre 2000 et gérée par Henderson Management S.A. Tout investissement devra être effectué uniquement sur la base des informations contenues dans le prospectus du Fonds (y compris les informations contenues dans les documents annexes correspondants), qui contient les restrictions d’investissement. Ce document ne représente qu’un résumé et les investisseurs potentiels doivent lire le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur avant d’effectuer tout investissement. Une copie du prospectus du Fonds et du document d’informations clé pour l’investisseur peut être obtenue auprès d’Henderson Global Investors Limited en sa qualité de Gestionnaire d’Investissement et de Distributeur.

Janus Henderson Investors est le nom sous lequel les produits et services d'investissement sont fournis par Janus Capital International Limited (numéro d'enregistrement 3594615), Henderson Global Investors Limited (numéro d'enregistrement 906355), Henderson Investment Funds Limited (numéro d'enregistrement 2678531), AlphaGen Capital Limited (numéro d'enregistrement 962757), Henderson Equity Partners Limited (numéro d'enregistrement 2606646), (sociétés enregistrées en Angleterre et au Pays de Galles, chacune réglementée par la Financial Conduct Authority et dont le siège social est sis au 201 Bishopsgate, Londres EC2M 3AE) et Henderson Management S.A. (numéro d'enregistrement B22848 sis au 2 Rue de Bitbourg, L-1273, Luxembourg et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier).

Aucune des informations contenues dans ce document ne constitue ni ne doit être interprétée comme une recommandation. Le présent document ne constitue pas une recommandation quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque. Il ne constitue pas un contrat quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque.

Nous vous rappelons que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et des frais engagés lors de l’achat et de la cession de parts. La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine. Les hypothèses retenues en matière fiscale peuvent être modifiées si la législation change, et le montant de l’exonération fiscale (le cas échéant) dépendra de chaque cas individuel. Pour tout investissement effectué par le biais d’un intermédiaire, nous vous recommandons de contacter ce-dernier directement, les frais, performances et les termes et conditions dépendant de chaque cas individuel.

Le Fonds est un organisme de placements collectifs autorisé à des fins promotionnelles au Royaume-Uni. Nous attirons l’attention des investisseurs potentiels au Royaume-Uni sur le fait que toutes, ou la plupart, des protections offertes par la réglementation au Royaume-Uni ne s’appliquent pas à un investissement réalisé dans le Fonds et que ledit investissement ne donnera lieu à aucune compensation au titre du Système d’Indemnisation pour les Services Financiers du Royaume-Uni (United Kingdom Financial Services Compensation Scheme).

Le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur sont disponibles en anglais, français, allemand et italien. Les statuts, les rapports annuels et semi-annuels sont disponibles en anglais. Le document d'informations clé pour l'investisseur est également disponible en espagnol. Une copie de ces documents peut être obtenue gratuitement auprès du siège social du fonds au Luxembourg: 2 Rue de Bitbourg, L-1273 Luxembourg, en Allemagne: Janus Henderson Investors, Tower 185, Friedrich-Ebert-Anlage 35-37, 60327 Francfort, en Autriche: Bank Austria Creditanstalt AG, Am Hof 2, 1010 Vienne, en Espagne: bureaux des distributeurs espagnols dont la liste peut être obtenue sur le site www.cnmv.es (Janus Henderson Fund est enregistré auprès du CNMV sous le numéro 259); en Belgique: Belgian Financial Service Provider CACEIS Belgium S.A., Avenue du Port 86 C b320, B-1000 Bruxelles; à Singapour: le Représentant de Singapour du Fonds, Janus Henderson Investors (Singapore) Limited, 138 Market Street #34-03/04 CapitaGreen, Singapour 048946; et en Suisse auprès du Représentant suisse du Fonds, BNP Paribas Securities Services, Paris, succursale de Zurich, Selnaustrasse 16, 8002 Zurich qui est également l’Agent Payeur suisse.

Veuillez noter que les investisseurs domiciliés sur l’Ile de Man ne sont pas protégés par les dispositions de compensation statutaires pour ce qui est des investissements réalisés dans le Janus Henderson Fund. Il est possible que cet appel soit enregistré pour notre protection mutuelle, pour des raisons réglémentaires ou afin d’améliorer notre qualité de service.

Risques spécifiques

  • Les actions peuvent perdre rapidement de la valeur et impliquent généralement des niveaux de risques plus élevés que les obligations ou les instruments du marché monétaire. La valeur de votre placement peut par conséquent chuter.
  • Ce fonds est uniquement destiné à être utilisé comme l'un des composants d'un portefeuille diversifié. Les investisseurs doivent évaluer avec soin la portion de leur portefeuille qu'ils souhaitent investir sur ce fonds.
  • Le portefeuille du Fonds peut être particulièrement concentré (nombre restreint de détentions) par rapport à son univers d’investissement et un événement défavorable, même s’il n’impacte qu’un petit nombre de détentions, peut entraîner une volatilité ou des pertes importantes pour le Fonds.
  • Le Fonds peut perdre de l’argent si une contrepartie avec laquelle il négocie devient incapable ou refuse d’honorer ses obligations envers lui.
  • Votre investissement, ainsi que tout bénéfice en découlant, peut prendre ou perdre de la valeur en raison des fluctuations auxquelles les taux de change sont soumis.
  • Si le Fonds ou une catégorie d’actions donnée du Fonds cherche à réduire les risques (comme les fluctuations de change), les mesures prises à cet effet peuvent être inefficaces, inapplicables ou néfastes.
  • Tous les titres peuvent devenir difficiles à valoriser ou à céder au prix ou au moment désiré, ce qui augmente le risque de pertes.

Notation du risque

Partager

Un message important