Quick view: UK prorogation fever

02/09/2019

Télécharger

Oliver Blackbourn, a portfolio manager on the UK-based Multi-Asset team, discusses the abrupt escalation in hostilities between the UK Parliament and a bellicose Prime Minister.

After continually refusing to rule out suspending the UK Parliament – known as prorogation, Prime Minister (PM) Boris Johnson has now done so, using an administrative process by asking the Queen to renew the parliamentary session. His actions will result in the acceleration of the political efforts to thwart a no-deal Brexit by those set against leaving the European Union without some form of agreement. However, Johnson’s actions leave limited time for any counter moves against him to make their way through parliament. Given the historical nature of the events, UK assets are so far seeing a fairly muted reaction.

While a standard act for a new government to set out its legislative agenda, the prorogation process means that parliament will effectively be suspended from mid-September to 14 October. This means that there is limited time available prior to the 31 October Brexit deadline for those opposed to a no-deal Brexit to bring legislation to prevent it occurring. Therefore, there is likely to be an acceleration of legal challenges to the planned suspension by those opposed. Any move by the courts to prevent the action risks the UK moving into the realms of a constitutional crisis. 

Viewed by many opposed to Brexit as an assault on democracy, the move to prorogue parliament is in effect simply bringing forward the opening rounds of the inevitable fight in October. This may be just a tactic by the new government to ramp up pressure on the European Union (EU) to achieve a more favourable deal; however those opposed to “no deal” are unlikely to risk the alternative. There are a number of points that will continue to make clarity for the opposition difficult to achieve:

1. While PM Johnson’s government seemingly has a clarity of purpose in aiming to leave the EU on 31 October no matter what, the opposition is a fragmented group of parties with little else in common
2. Any legislative efforts to prevent a “no deal” can have uncertain effects – legislation passed earlier in the summer was designed to prevent prorogation after all
3. Moves to seek another delay may not be taken particularly well by an EU fed up of Britain’s prevaricating, particularly given that there is no clear alternative proposal

Therefore, there is a high probability that PM Johnson will face a no-confidence vote in his government at some point before 31 October, either before the suspension of Parliament or immediately following. The challenge for those opposed to the government’s actions lies in their ability to effectively organise the apparent majority against “no deal” within the time constraints now in place. If they are unable to find an acceptable legislative outcome, they will need to agree on a unity candidate to lead a new administration. Otherwise, toppling the current administration will do little if it leads to a general election, which, given the date of the vote is chosen by the incumbent government, would almost certainly be held after the 31 October 'Halloween' deadline. Expect to see arcane parliamentary procedures used by both sides towards either outcome. Summer holidays are definitely over for Members of Parliament, now comes the shouting.​

However, the reaction so far in the pound has been fairly muted given the historic events. While weaker, at the time of writing sterling remains above its mid-month lows. UK gilts have rallied, despite inflation expectations rising, as concerns about real growth have dominated. Despite this, the FTSE 100 Index has generally benefited from the weaker currency, maintaining the usual relationship of a lower pound being good for the internationally exposed market.​

Les opinions exprimées ici sont celles de l'auteur au moment de la publication du présent document et peuvent différer de celles d'autres collaborateurs/équipes de Janus Henderson Investors. Les références à des titres, fonds, secteurs et indices au sein du présent document ne sauraient être interprétées comme une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les données de performance tiennent compte du revenu, des gains et des pertes en capital mais n'incluent pas les frais récurrents ou les autres dépenses du fonds.

La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine.

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas une recommandation d'investissement.

A des fins promotionnelles.


Informations importantes

Veuillez consulter, ci-dessous, les informations importantes relatives aux fonds visés dans cet article.

Janus Henderson Horizon Global Multi-Asset Fund

Le Janus Henderson Horizon Fund (le « Fonds ») est une SICAV de droit luxembourgeois immatriculée le 30 mai 1985, gérée par Henderson Management S.A. Tout investissement devra être effectué uniquement sur la base des informations contenues dans le prospectus du Fonds (y compris les informations contenues dans les documents annexes correspondants), qui contient les restrictions d’investissement. Ce document ne constitue qu’un résumé et nous recommandons aux investisseurs potentiels de lire le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur avant d’effectuer tout investissement. Une copie du prospectus du Fonds et du document d’informations clé pour l’investisseur peut être obtenue auprès de Henderson Global Investors Limited en sa qualité de Gestionnaire d’Investissement et de Distributeur.

Publié par Janus Henderson Investors Janus Henderson Investors est le nom sous lequel Henderson Global Investors Limited (immatriculée sous le numéro 906355) (inscrite et immatriculée en Angleterre et au Pays de Galles et dont le siège social est sis au 201 Bishopsgate, Londres EC2M 3AE, et autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority) fournit des produits et services d’investissement.

Il est possible que cet appel soit enregistré pour notre protection mutuelle, pour des raisons réglémentaires ou afin d’améliorer notre qualité de service.

Nous vous rappelons que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et des frais engagés lors de l’achat et de la cession de parts. La valeur d’un investissement et ses rendements peuvent augmenter ou diminuer et vous pourriez ne pas récupérer l’intégralité du montant investi à l’origine. Les hypothèses retenues en matière fiscale peuvent être modifiées si la législation change, et le montant de l’exonération fiscale (le cas échéant) dépendra de chaque cas individuel. Pour tout investissement effectué par le biais d’un intermédiaire, nous vous recommandons de contacter ce-dernier directement, les frais, performances et les termes et conditions dépendant de chaque cas individuel.

Aucune des informations contenues dans ce document ne constitue ni ne doit être interprétée comme une recommandation. Le présent document ne constitue pas une recommandation quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque. Il ne constitue pas un contrat quant à la vente ou l’achat d’un placement quelconque.

Le Fonds est un organisme de placements collectifs autorisé à des fins promotionnelles au Royaume-Uni. Nous attirons l’attention des investisseurs potentiels au Royaume-Uni sur le fait que toutes, ou la plupart, des protections offertes par la réglementation au Royaume-Uni ne s’appliquent pas à un investissement réalisé dans le Fonds et que ledit investissement ne donnera lieu à aucune compensation au titre du Système d’Indemnisation pour les Services Financiers du Royaume-Uni (United Kingdom Financial Services Compensation Scheme).

Le prospectus du Fonds et le document d’informations clé pour l’investisseur sont disponibles en anglais, français, allemand et italien. Les statuts, les rapports annuels et semi-annuels sont disponibles en anglais. Le document d'informations clé pour l'investisseur est également disponible en espagnol. Une copie de ces documents peut être obtenue gratuitement sur demande auprès des bureaux locaux de Janus Henderson Investors: 201 Bishopsgate, Londres, EC2M 3AE pour les investisseurs anglais, suédois et scandinaves; Via Dante 14, 20121 Milan, Italie pour les investisseurs italiens et Roemer Visscherstraat 43-45, 1054 EW Amsterdam, Pays-Bas pour les investisseurs hollandais; et l’Agent Payeur autrichien du Fonds, Raiffeisen Bank International AG, Am Stadtpark 9, A-1030 Vienne; l’Agent Payeur français du Fonds, BNP Paribas Securities Services, 3, rue d’Antin, 75002 Paris; l’Agent d’Information allemand du Fonds, Marcard, Stein & Co, Ballindamm 36, 20095 Hambourg; le Prestataire de services financiers belge du Fonds, CACEIS Belgium S.A., Avenue du Port 86 C b320, B-1000 Bruxelles; le Représentant espagnol du Fonds, Allfunds Bank S.A. Estafeta, 6 Complejo Plaza de la Fuente, La Moraleja, Alcobendas 28109 Madrid; le Représentant de Singapour du Fonds, Janus Henderson Investors (Singapore) Limited, 138 Market Street #34-03/04 CapitaGreen, Singapour 048946; ou le Représentant suisse du Fonds, BNP Paribas Securities Services, Paris, succursale de Zurich, Selnaustrasse 16, 8002 Zurich qui est également l’Agent Payeur suisse. RBC Investor Services Trust Hong Kong Limited, une filiale du partenariat de la société de portefeuille du Royaume-Uni RBC Investor Services Limited, 51/F Central Plaza, 18 Harbour Road, Wanchai, Hong Kong, Tel: +852 2978 5656 est le Représentant du Fonds à Hong Kong.

Risques spécifiques

  • Les actions peuvent perdre rapidement de la valeur et impliquent généralement des niveaux de risques plus élevés que les obligations ou les instruments du marché monétaire. La valeur de votre placement peut par conséquent chuter.
  • Le Fonds peut investir dans d’autres fonds, ce qui peut accroître le risque de pertes en raison d’un investissement dans des actifs risqués comme l’immobilier ou les matières premières, de restrictions des retraits, d’une régulation moins stricte ou de l’utilisation de dérivés.
  • Le Fonds peut perdre de l’argent si une contrepartie avec laquelle il négocie devient incapable ou refuse d’honorer ses obligations envers lui.
  • La valeur d’une obligation ou d’un instrument du marché monétaire peut baisser si la santé financière de l’émetteur se dégrade ou si le marché estime qu’elle peut se dégrader. Plus la qualité de crédit de l’obligation est faible, plus le risque est grand.
  • Votre investissement, ainsi que tout bénéfice en découlant, peut prendre ou perdre de la valeur en raison des fluctuations auxquelles les taux de change sont soumis.
  • Si le Fonds ou une catégorie d’actions donnée du Fonds cherche à réduire les risques (comme les fluctuations de change), les mesures prises à cet effet peuvent être inefficaces, inapplicables ou néfastes.
  • Lorsque les taux d’intérêt augmentent (ou baissent), le cours des différents titres sera influencé de différentes manières. Plus particulièrement, la valeur des obligations baisse généralement lorsque les taux d’intérêt augmentent. Ce risque est généralement corrélé à l’échéance de l’investissement dans l’obligation.
  • Tous les titres peuvent devenir difficiles à valoriser ou à céder au prix ou au moment désiré, ce qui augmente le risque de pertes.

Notation du risque

Partager

Un message important