Global Perspectives

Global Snapshot

The Janus Henderson Global Snapshot explores the themes driving markets, the trends to watch, market returns and metrics, and the Multi-Asset Team’s outlook for regions and sectors at quarter end.

Global Fixed Income Compass

Les équipes en charge de la gestion obligataire chez Janus Henderson nous livrent leurs analyses des principaux facteurs influençant les marchés, en vue d’aider les clients à traverser le trimestre à venir.

Global Dividend Index

Le JHGDI est une étude à long terme qui vise à dégager les tendances en matière de dividendes au niveau mondial.

ANALYSES

Abonnez-vous pour recevoir nos toutes dernières analyses directement dans votre boîte de réception

Opportunités États-Unis-Chine : regarder au-delà de la guerre commerciale en 2020

Opportunités États-Unis-Chine : regarder au-delà de la guerre commerciale en 2020

Les deux plus grandes puissances économiques continuent de s’affronter à propos de leurs échanges commerciaux. Le contexte domestique en Chine et aux États-Unis peut-il cependant justifier une certaine dose d’optimisme ?

Priorité pour 2020 : faire le bien pour faire mieux

Priorité pour 2020 : faire le bien pour faire mieux

En mettant l’accent sur la durabilité, Janus Henderson Investors va orienter ses projecteurs sur les entreprises ayant un impact positif en tant qu’acteurs de l’économie circulaire. Dans ce troisième article sur le sujet, l’équipe actions durables internationales (« Global Sustainable Equity ») nous explique les tenants et les aboutissants de son approche.

La prochaine phase de rupture technologique

La prochaine phase de rupture technologique

Jeremiah Buckley, co-gérant du fonds Janus Henderson Balanced Fund, et Doug Rao, co-gérant du fonds Janus Henderson US Forty Fund, échangent sur les contours de la prochaine phase de rupture technologique et sur certaines de ses implications en matière d’investissement.

L’énergie : un secteur en transition

L’énergie : un secteur en transition

Les spécialistes de l’équipe dédiée aux obligations d’entreprises de Janus Henderson examinent certains des facteurs à l’origine du changement dans le secteur de l’énergie, les répercussions à long terme de ce changement et l’interaction entre les secteurs.

Rendement faible ne veut pas dire rendement nul : opportunités dans le crédit structuré

Rendement faible ne veut pas dire rendement nul : opportunités dans le crédit structuré

Les membres de l’équipe Dette titrisée dévoilent les caractéristiques des marchés du crédit structuré et expliquent pourquoi ceux-ci peuvent présenter un attrait pour les investisseurs en quête de revenus et de diversification par rapport à d’autres actifs obligataires.

Le non-sens apparent des rendements négatifs

Le non-sens apparent des rendements négatifs

John Pattullo, co-responsable de la gestion obligataire stratégique, explore le phénomène des obligations à rendement négatif: comment elles sont apparues, pourquoi les acheter et si elles sont faites pour durer.

Ce que Knowledge.Shared signifie pour vous

Chez Janus Henderson, nous pensons que le partage de nos expertises permet de prendre de meilleures décisions d’investissement et de stratégie 

Nous appelons cette état d’esprit Knowledge. Shared.

HGI_DNA_1
Questions d’actualité dans une économie plus politique

Questions d’actualité dans une économie plus politique

Au cours de cette brève séance de questions et réponses, Nick Maroutsos, co-responsable de la gestion obligataire internationale, passe en revue le tableau macroéconomique et la façon dont celui-ci détermine les décisions d’investissement dans le cadre des stratégies Absolute Return Income.

Guerres commerciales, critères ESG et démographie chinoise : réponses à vos questions

Guerres commerciales, critères ESG et démographie chinoise : réponses à vos questions

Dans cet entretien, May Ling Wee, gérante d’actions chinoises, répond aux principales préoccupations des investisseurs vis-à-vis de la Chine, notamment l’incidence des tensions commerciales, les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et les enjeux démographiques. Elle explique également comment ce contexte créé des opportunités d’investissement et pourquoi certains secteurs sont plus prisés que d’autres.

Plongée en eaux troubles – jusqu’à quelle profondeur ?

Plongée en eaux troubles – jusqu’à quelle profondeur ?

Guy Barnard et Tim Gibson, co-responsables de l’équipe de gestion actions immobilières internationales, réfléchissent aux conséquences que des rendements obligataires négatifs peuvent avoir sur les valeurs immobilières cotées et soulignent l’importance d’une gestion active dans cet environnement.

Abonnez-vous pour recevoir nos toutes dernières analyses directement dans votre boîte de réception

Cobalt : dire « non » au travail des enfants

Cobalt : dire « non » au travail des enfants

Ama Seery, analyste au sein de l’équipe Actions ISR internationale dirigée par Hamish Chamberlayne, examine la demande explosive de cobalt, un minerai utilisé dans l’alimentation des batteries des appareils mobiles, et les nombreux risques liés à son approvisionnement.

Jeux de pouvoir : les manœuvres géopolitiques et leurs conséquences pour les entreprises

Jeux de pouvoir : les manœuvres géopolitiques et leurs conséquences pour les entreprises

Les risques géopolitiques demeurent une préoccupation majeure pour les investisseurs, en particulier le nouvel équilibre global des pouvoirs de plus en plus en faveur de l’Orient, comme en témoigne l’intensification des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis. Charlie Awdry, gérant Actions chinoises, et Richard Clode, gérant Actions technologiques internationales, s’expriment en toute franchise sur cet enjeu mouvant et sur ses conséquences sur leurs choix d’investissement.

Haut rendement : repousser les limites

Haut rendement : repousser les limites

À court terme, le prix des actifs devrait bénéficier de l’inclination pour une politique monétaire mondiale plus accommodante, mais Tom Ross et Seth Meyer, gérants de portefeuille, font remarquer qu’une prolongation du cycle du crédit ne doit pas inciter les investisseurs à renoncer à la sélectivité au sein des obligations à haut rendement.