FAQ sur le Brexit

Avez-vous un projet dédié au Brexit en cours ?

Janus Henderson Investors a mis en œuvre un projet sur le Brexit qui envisage tous les effets possibles, notamment en matière de distribution, permis et licences réglementaires, ressources humaines, technologies de l'information et opérations. Chez Janus Henderson Investors, nous cherchons à réduire au minimum les effets possibles sur les investisseurs et, comme toutes les entreprises, nous évoluons dans un environnement incertain et changeant. L'équipe de projet discute avec les autorités, les groupes sectoriels et les clients pour rester au fait des évolutions qui pourraient avoir une incidence sur nos préparatifs.

Elle s'appuie sur plusieurs cabinets d'avocats dans différents pays d'Europe.

Avec notre implantation de longue date en Europe continentale et l'agrandissement de nos bureaux actuels au Luxembourg, nous sommes bien placés pour continuer à accompagner nos clients à travers le monde après le Brexit.

Allez-vous lancer de nouveaux produits, ou modifier vos produits existants au niveau réglementaire ou structurel ?

Janus Henderson Investors propose déjà plusieurs gammes de fonds au Royaume-Uni, au Luxembourg et en Irlande.

Nous sommes très bien placés – et continuerons de l'être après le Brexit – pour servir les investisseurs sans interruption au Royaume-Uni et dans l'Union européenne (UE).

Avez vous l'intention de faire basculer les investisseurs européens depuis les fonds britanniques vers des fonds domiciliés au Luxembourg ou en Irlande ?

La majorité de nos investisseurs de l'Union européenne investissent déjà dans nos fonds luxembourgeois ou irlandais.

Pour l'heure, nous n'avons pas prévu de déplacer les clients de l'UE qui ont choisi d'investir dans des fonds domiciliés au Royaume-Uni car il n'y a aujourd'hui aucune nécessité de le faire. Cependant, nous étudions les alternatives appropriées qui existent pour les clients qui préfèreraient déplacer leurs fonds.

Si vous avez la moindre préoccupation au sujet de votre investissement dans un fonds Janus Henderson, veuillez contacter votre chargé de relations ou nous envoyer un email à l'adresse sales.support@janushenderson.com.

Avez-vous l'intention de faire basculer les investisseurs britanniques depuis les fonds domiciliés au Luxembourg ou en Irlande vers des fonds au Royaume-Uni ?

La majorité de nos investisseurs britanniques investissent déjà dans nos fonds britanniques. Pour l'heure, nous n'avons pas prévu de déplacer les clients britanniques qui ont choisi d'investir dans des fonds domiciliés dans l'UE car il n'y a aujourd'hui aucune nécessité de le faire. Cependant, nous étudions les alternatives appropriées qui existantent pour les clients qui préfèreraient déplacer leurs fonds.

Si vous avez la moindre préoccupation au sujet de votre investissement dans un fonds Janus Henderson, veuillez contacter votre conseiller de clientèle ou nous envoyer un email à l'adresse sales.support@janushenderson.com .

Avez-vous l'intention de transférer ou résilier certains contrats de distribution entre votre distributeur au Royaume-Uni et vos distributeurs dans l'Union européenne ?

Nous n'avons pas l'intention de transférer ou résilier nos contrats de distribution.

Allez-vous changer de prestataires de services (tels que les agents de transfert ou les dépositaires) pour les fonds ?

Non. Les fournisseurs de services actuels des fonds de l'Union européenne sont basés dans l'UE et les fournisseurs de services actuels des fonds britanniques sont basés au Royaume-Uni.

Allez-vous établir un bureau / une société de gestion ailleurs dans l'Union européenne ou avez-vous l'intention de développer un bureau déjà existant au sein de l'UE ? Si c'est le cas, où ?

Non. Janus Henderson Investors dispose de bureaux en Europe continentale depuis un certain temps ; nous avons des bureaux au Luxembourg, en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas.

Nous sommes en train d'agrandir nos bureaux au Luxembourg afin de renforcer la supervision de nos activités en Europe continentale. Nous recrutons du personnel supplémentaire dans des domaines tels que la gestion de portefeuille, le middle et back office, la conformité, la gestion du risque et la supervision de la distribution.

Allez-vous déplacer la gestion de portefeuille de vos fonds communs de placement depuis le Royaume-Uni vers l'UE ?

Actuellement, la société de gestion des fonds luxembourgeois délègue la gestion d'Henderson Global Investors Limited, une société d'investissement britannique réglementée dans le cadre de la directive MiF. D'après ce que nous savons aujourd'hui, cette délégation pourra se poursuivre après le Brexit, une fois qu'un accord bilatéral aura été signé entre les organismes de réglementation du Luxembourg et du Royaume-Uni.

The Irish Investment Company délègue actuellement sa gestion de portefeuille à Janus Capital International Limited, une société d'investissement britannique réglementée dans le cadre de la MiFID. D'après ce que nous savons aujourd'hui, cette délégation pourra se poursuivre après le Brexit, une fois qu'un accord bilatéral aura été signé entre les organismes de réglementation d'Irlande et du Royaume-Uni.

S'agissant de nos fonds britanniques, nous ne pensons pas que des modifications seront nécessaires car ces fonds sont domiciliés au Royaume-Uni et leur gérant de portefeuille est britannique.

Avez-vous un plan d'urgence qui permettrait aux fonds de l'UE27 de continuer à être exploités en conformité avec les autorisations pertinentes de l'UE dans l'éventualité d'un Brexit dur, sans délégation ?

Janus Henderson a mis en œuvre un « Programme Brexit » dédié aux efforts de planification du Brexit. Il dispose d'un Comité de pilotage placé sous la responsabilité directe du Comité exécutif et du Conseil d'administration des Fonds et des Sociétés de gestion. Dans le cadre de ce programme, nous avons envisagé les options disponibles au cas où les autorités compétentes ne permettraient pas la délégation de la gestion d'investissement entre une entreprise de l'UE et une entreprise britannique, et nous avons examiné les étapes qui seraient alors nécessaire pour mettre en place cette délégation. Cependant, d'après ce que nous comprenons à l'heure actuelle, cette délégation continuera après le Brexit dès lors que des accords bilatéraux appropriés auront été mis en place entre les organismes de réglementation du Luxembourg, d'Irlande et du Royaume-Uni, c'est pourquoi, pour l'instant, nous ne mettons pas en œuvre nos plans d'urgence. Nous prenons cette situation très au sérieux ; nous sommes convaincus qu'une solution pragmatique sera trouvée parce que la préoccupation principale devrait être la stabilité du marché et la protection des investisseurs.

Veuillez décrire vos plans d'urgence qui permettront aux fonds de l'UE27 de continuer à être exploités en conformité avec les autorisations pertinentes de l'UE dans l'éventualité d'un Brexit dur, sans délégation.

S'il s'avère que la délégation de la gestion de portefeuille d'une société européenne à une société britannique n'est pas autorisée, alors nous chercherons à nommer un autre gérant de portefeuille au sein de Janus Henderson Group, qui soit domicilié dans l'UE ou dans un pays tiers dans lequel un accord de coopération est déjà en place. Au sein de l'UE27, nous avons lancé le processus pour que notre société basée au Luxembourg obtienne les autorisations nécessaires lui permettant d'agir en qualité de gérant de portefeuille pour le compte des fonds et des clients basés dans l'UE27. S'agissant des pays tiers, nous disposons de gérants de portefeuille domiciliés aux États-Unis et à Singapour qui agissent déjà en tant que sous-gérants pour plusieurs de nos fonds au Royaume-Uni et dans les pays de l'UE27.

Un message important